Le changement climatique modifie significativement notre monde. D'année en année, nous subissons toujours plus les effets dévastateurs des conditions météorologiques et des catastrophes naturelles. Le secteur immobilier, conscient de son impact sur l’environnement, intègre de plus en plus ces facteurs de risque climatiques, en particulier lorsqu’il s’agit d’investir dans un nouveau bâtiment. Comment le secteur immobilier s’adapte-t-il? Existe-t-il une manière plus responsable d'utiliser et de gérer les terres et les actifs? Et plus concrètement, sur quels critères les investisseurs sélectionnent désormais leurs actifs, quels sont leurs points d’attention ? Responsable Développement Durable et RSE chez BNP Paribas REIM, Nehla Krir nous partage son point de vue.

Les actifs immobiliers en ville sont-ils plus vulnérables aux effets du changement climatique, sont-ils plus risqués en termes d'investissement ?

 

Le secteur immobilier commence à mieux comprendre les risques inhérents au changement climatique et qui pourraient se répercuter sur les investissements à long terme.

Dès la phase d'acquisition d’un actif immobilier, les questions sont posées, et il apparaît essentiel de comprendre comment les inondations, la chaleur extrême ou les tremblements de terre par exemple, peuvent avoir un impact à moyen ou long terme sur un bâtiment. Néanmoins, la manière dont le secteur immobilier travaille avec les experts du changement climatique doit encore évoluer afin d'identifier plus précisément ces risques et agir en prévention.

Nehla Krir
Nehla Krir
Responsable Développement Durable et RSE BNP Paribas REIM

Le changement climatique et les conditions météorologiques défavorables signifient-ils que certains actifs immobiliers sont considérés comme moins attractifs ?

 

Pas nécessairement. En tant que société de gestion d'actifs, nous nous efforçons constamment d’atténuer les risques et d’ajouter de la valeur aux actifs. Notre objectif est de prendre des actifs qui pourraient être considérés comme moins attractifs et de travailler pour les améliorer et les pérenniser.

Pour un investisseur, l’attractivité d’un bâtiment repose principalement sur sa stratégie patrimoniale, en tenant compte des critères ESG. Si, par exemple, la stratégie de l’investisseur est basée uniquement sur la localisation, il peut privilégier les actifs moins risqués, mais s’il s’agit d’une stratégie à valeur ajoutée, plus de risques peuvent être pris.

L'investissement responsable peut-il atténuer les effets du changement climatique dans nos villes ?

 

Alors que l’investissement responsable consiste à s’adapter au changement climatique, l’investissement d’impact, qui contribue à un objectif environnemental positif plus large, est ce qui va contribuer à atténuer les effets du changement climatique.

Ce type de stratégie aura un effet indirect sur l'avenir de nos villes. Les investisseurs ont tendance à ne pas baser leurs stratégies sur la ville, mais plutôt sur des bâtiments individuels. Cependant, si leur gestionnaire d'investissement est motivé par la promotion de la résilience à travers des actifs responsables et bien ciblés, cela va répondre aux besoins sociaux de la ville.

Le risque climatique est-il intégré dans les stratégies des investisseurs ?

 

Aujourd'hui, les investisseurs institutionnels nous demandent de répondre aux risques posés par le changement climatique lorsque nous répondons aux appels d'offres, c'est-à-dire que nous devons nous positionner sur le sujet. Ce n'était certainement pas le cas il y a encore cinq ans. Ceci est vraiment motivé par les nouvelles réglementations européennes et les nombreuses discussions qui ont lieu à ce sujet, notamment par les jeunes générations.

Existe-t-il une différence notable entre les pays en Europe ?

 

Le niveau de maturité pour faire face à ce risque peut dépendre de la façon dont les pays ont subi les effets du changement climatique. Les sécheresses en Afrique par exemple ont signifié que le continent s'est séparé de l'Europe ou de l'Amérique dans la façon dont il gère et contrôle l'eau.

À l'échelle européenne, la Commission européenne pousse différents membres à être en mesure d'identifier les risques liés au changement climatique pour l'investissement, la gestion et le reporting. Cela signifie que différentes industries travaillent à la création de nouveaux outils qui s'attaqueront de front à ce problème.

GARDEZ DE L'AVANCE

LIRE NOS AUTRES ACTUALITÉS

espaces coworking
Future of Work

9 mois après son lancement, Now Connected va déployer 4 espaces

Now Connected matérialise les premiers développements de son réseau national avec l'ouverture de 4 adresses, ce qui porte, avec Now Coworking, le nombre d’espaces opérés sous la marque Now® à neuf sites accessibles pour l’ensemble des clients utilisateurs, entreprises ou entrepreneurs sur l’ensemble du territoire national.

Lire la suite
ville rse
Prospective

La biodiversité s’enracine dans les villes

Tissu vivant de la planète, dont nous faisons partie intégrante, la biodiversité connaît un taux d’érosion sans précédent. Les habitants des villes cohabitent avec d’autres formes de vie et la responsabilité de la chaîne de valeur immobilière est d’atténuer son impact tout en favorisant l’accueil de la biodiversité et du vivant.

Lire la suite
ville-technologie-proptech.jpg
Data

Comment la data va devenir un outil vital pour l'investissement ESG ?

Dans un récent webinaire intitulé « Améliorer la résilience face aux catastrophes liées au climat », Nehla Krir, Head of Sustainability and CSR chez BNP Paribas REIM, a exprimé son point de vue sur la nécessité d'une plus grande intégration des données dans les activités d'investissement, afin d’atteindre les objectifs de réduction des émissions de carbone.

Lire la suite