BNP Paribas utilise des cookies sur ce site. En continuant à utiliser notre site Web vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Veuillez consulter notre politique de cookie pour plus d'informations.

 

Facebook Twitter Réseaux

 

25/05/2012

France | Activité

Property Report - 2011 T4

Une bonne tenue du marché des locaux d’activité en France en 2011 - Mai 2012

La croissance économique (+ 1,7 %) ainsi qu’une stabilisation de l’emploi industriel ont permis une bonne tenue du marché des locaux d’activité en France en 2011...

   Les transactions ont été nombreuses notamment en Régions, et la quasi-totalité des agglomérations ont dépassé leur moyenne de long terme. L’année 2012 s’annonce plus difficile pour le marché de l’activité, en raison de perspectives de croissance limitées et en l’absence de renouvellement du parc.

 

Le marché s’est stabilisé en Ile-de-France

 

- 744 000 m² ont été commercialisés dans la région en 2011, soit un volume équivalent à celui de 2010. Les transactions se sont recentrées sur les petites surfaces inférieures à 1 000 m².

-  Les ventes à utilisateur représentent une part traditionnellement élevée des transactions (34 %) malgré leur baisse conjoncturelle en 2011 liée aux difficultés de financement.

-  Avec 1,8 million de m² en décembre 2011, l’offre à un an a entamé une légère résorption (- 2 % en un an), notamment pour les produits neufs.

-  Le renouvellement du parc reste limité en raison de la pression foncière, ainsi les chantiers et permis de construire sont en baisse.

 

Une nouvelle année record en Régions

 

-  Avec 2,1 millions de m² commercialisés en 2011, le marché en Régions affiche une hausse de 9 % en volume par rapport à 2010.

-  Parallèlement, l’offre à un an a très légèrement augmenté (+ 2 %) pour s’établir à 3,1 millions de m².

-  Lyon est encore le marché régional leader en 2011 avec 310 000 m² commercialisés et une offre estimée à 567 000 m², en hausse constante depuis plusieurs années.

-  A Marseille, l’offre a diminué de 9 % pour atteindre 168 000 m², dans un marché déjà sous-offreur. Les transactions sont en repli de 10 % (190 000 m² en 2011) malgré une demande en augmentation.

-  Lille, 3ème marché régional en 2011, a connu un rebond de transactions avec 176 000 m² (+ 26 %) ainsi qu’une hausse marquée de l’offre neuve.

 

Dernières parutions

Votre contact

Guillaume JOLY

Guillaume JOLY
Head of Research France
Research
+33 1 47 59 17 28

Contacter