BNP Paribas utilise des cookies sur ce site. En continuant à utiliser notre site Web vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Veuillez consulter notre politique de cookie pour plus d'informations.

 

Facebook Twitter Réseaux

 

Comment la valeur verte s’intègre-t-elle comme levier économique ?

 

Vincent Verdenne – Directeur du Business Development Valuation France :

verdenne

Selon la précision des informations en la possession des experts, la valeur verte peut s’intégrer à différents niveaux du discount cash flow (DCF).

Tout d’abord, l’immeuble étant plus attractif, les délais de commercialisation locative sont en probabilité plus courts, les délais de franchise plus réduits et parfois les loyers faciaux plus élevés. La demande étant plus importante sur les immeubles verts, et l’offre encore réduite, nous constatons une durée du bail ferme souvent supérieure pour les immeubles verts.

Par ailleurs, les qualités intrinsèques de l’immeuble peuvent influer sur le montant des charges en réduisant de fait le coût des consommations.
Les taux d’actualisation et de rendement, qui expriment le risque en fonction de la classe d’actif, du marché, de l’obsolescence du bien ou encore de la pérennité des loyers, seront plutôt impactés à la baisse, véritables atouts pour la valorisation du bien.

Enfin, les immeubles disposant d’une certification environnementale ont des performances qui anticipent souvent les normes réglementaires. De ce fait, à priori, la projection sur les travaux importants à prévoir (capex) est inférieure par rapport à un autre immeuble.

Ben Moon – Directeur Valuation UK :

moon2

À ce stade, il y a peu de preuves d'un réel impact de la valeur verte sur les prix et, donc, sur l'expertise des biens immobiliers.

En théorie, les réglementations en matière d'efficacité énergétique auront un impact sur les frais de services, les provisions pour travaux et la révision des loyers.
Mais, en pratique, les négociations à ce sujet sont guidées par une diversité de facteurs, parmi lesquels la valeur verte a du mal à tirer son épingle du jeu.

Manuel Westphal – Directeur Valuation Allemagne :

Westphall

Tout d'abord, en tant qu'experts, notre métier n'est pas de duper ou de dicter le marché, mais bien de le refléter. Pour ce faire, nous devons comprendre et montrer comment les investisseurs tiennent compte de la valeur verte.

En effet, certains investisseurs institutionnels n'entendent plus acheter des biens « non certifiés », ce qui peut entraîner une diminution de l’attractivité des autres immeubles.

Par ailleurs, une « prime verte » n’est pas encore observée, mais un « brown discount » est progressivement en train de s’imposer, particulièrement sur le segment core marché.

attentevaleurverte

la valeur verte a évolué

Votre contact

Vincent Verdenne - Avis d'expert

Avis d'expert Vincent Verdenne -
Directeur du développement commercial
France
Expertise
+331 47 59 17 21

Contacter


BNP Paribas Real Estate, c'est aussi...

Transaction Acheter, Vendre, Louer, Investir

Nous couvrons l’ensemble des segments de marché en bureaux, entrepôts, plates-formes logistiques, commerces, hôtels, terrains.

Une présence internationale
BNP Paribas Real EstateCarte des implantations
et ses filiales offrent un service immobilier complet et unique
pour vous accompagner à la réussite de vos projets immobiliers
localement et internationalement
 
Recherche
X