Communiqués de presse

 

 

Facebook Twitter Réseaux

 

03 décembre 2015

BNP Paribas Real Estate anticipe 26 M € d’investissement en France à fin 2015

SIMI : BNP Paribas Real Estate anticipe 26 milliards d’investissement en France à fin 2015

Marché français : les investisseurs français restent majoritaires

23 milliards d’euros ont déjà été engagés sur les 11 premiers mois de l’année 2015 en France, et l’année est loin d’être terminée : de nombreuses signatures sont prévues pour le mois de décembre. Depuis le début de l’année 2015, les investisseurs nationaux (assureurs, foncières, OPCI, SCPI) restent largement majoritaires avec 64% des volumes investis.

Les fonds anglosaxons représentent 15% de volumes investis, soit 42% des investissements étrangers. La chute du prix du pétrole a déjà des effets puisque la péninsule arabique ne représente que 5% (2% pour le Qatar, 1% pour Oman et 2% pour les Emirats Arabes Unis). Les investisseurs asiatiques maintiennent une présence significative représentant 8% des investissements, essentiellement positionnés sur les commerces et l’hôtellerie.

Bureau : les opérations supérieures à 100 millions représentent plus de deux tiers des transactions

En IledeFrance, sur 11 mois, les volumes investis en bureaux sont en hausse depuis le début de l’année (+28%) par rapport à la même période en 2014. Ils dépassent ainsi la barre des 12 milliards d’euros. BNP Paribas Real Estate anticipe un volume de l’ordre de 14 milliards investis pour la fin de l’année, soit un volume largement supérieur à la moyenne (10,5 Mds).

La barre des 15 Mds € ne devrait toutefois pas être dépassée. En dehors du portefeuille de GE Kensington acquis par Blackstone pour environ 700 M€ en bureaux au 4ème trimestre, aucun autre « méga deal » ne devrait être traité avant la fin de l’année. L’appétit reste fort pour les produits core qui représentent 86 % des investissements.                                                                                                                     

Les opérations supérieures à 100 millions d’euros représentent plus des deux tiers des transactions, un niveau stable par rapport à 2014 mais en forte augmentation par rapport à la moyenne décennale (de l’ordre de 50 %).

Commerce : une année exceptionnelle

Selon BNP Paribas Real Estate, à fin 2015 le volume d’investissement en commerce devrait atteindre 5 Md€ sur le marché français. Il s’agit d’une année exceptionnelle, comparable à 2007. La baisse de 40% par rapport aux 7 Md€ investis en 2014 est à relativiser : hors effet ‘jumbo’, l’année 2014 ressort à 2,4 Md€ investis soit une hausse de +77% en 2015.  

En centres commerciaux, les transactions ont augmenté en nombre : 20 deals en 2015 contre seulement 17 en 2014. On observe une augmentation de 7% du volume représenté par les actifs de centre-ville et un appétit clairement naissant des investisseurs pour le commerce de périphérie : + 77% en volume, pour un nombre de deals équivalent à 9 M€.

Hôtel : une année record

Sur l’ensemble de l’année 2015, 3,6 milliards d’euros ont été investis en hôtellerie en France, soit une hausse de 64% par rapport à 2014. Cette tendance a été portée par deux phénomènes : la vente d’actifs haut de gamme à Paris et celle de portefeuilles d’actifs intermédiaires en France. Il s’agit d’un résultat bien au‐dessus de la moyenne à 5 ans, qui s’établit à 1,7 milliard €. On observe moins de concentration sur Paris et un pourcentage de portefeuille important en France (56%).

Logistique : le meilleur rendement

Cette classe d’actif représente 11 % de l'investissement total en immobilier d’entreprise au 3ème trimestre 2015, soit un volume d’environ 29 milliards d’euros, dépassant ainsi les volumes record de 2007 qui atteignaient 27 milliards d’euros investis en logistique en Europe. La France est le 3ème marché historique après la Grande‐Bretagne et l’Allemagne. Depuis le début de l’année, 75% des volumes investis ont été réalisés dans le cadre de portefeuilles, en particulier des portefeuilles paneuropéens représentant 51% des montants investis. 1.8 milliard €  ont déjà été investis en logistique depuis début 2015 et BNP Paribas Real Estate anticipe un volume de 2 milliards d’euros d’ici à la fin de l’année.

Une augmentation des volumes d’investissement en France en 2016

La prime de risque immobilière des actifs du QCA est toujours très rémunératrice par rapport à l’OAT, et même vacants, ces actifs ne perdent pas de valeur. L’immobilier étant bien plus rémunérateur que les marchés obligataires, un certain nombre d’investisseurs augmentent fortement leur allocation en immobilier. BNP Paribas anticipe une faible remontée de l’OAT à 1,45% en 2 ans, les taux de rendement « prime » devraient rester stables à 3,25% en 2016, avec une prime de risque immobilière toujours confortable.

« En 2015, l’année devrait se terminer à 26 milliards d’euros investis en France. Pour 2016, nous anticipons une augmentation des volumes investis, avec 28 milliards €. En effet, plusieurs facteurs militent pour une hausse des volumes, notamment une croissance économique plus importante, des créations d’emploi, une augmentation de la demande placée, la baisse des mesures d’accompagnement et quelques hausses de loyers » anticipe Laurent Boucher, Président de BNP Paribas Real Estate Advisory France.

Téléchargez le PDF

Une présence internationale
BNP Paribas Real EstateCarte des implantations
et ses filiales offrent un service immobilier complet et unique
pour vous accompagner à la réussite de vos projets immobiliers
localement et internationalement
 
Recherche
X