BNP Paribas utilise des cookies sur ce site. En continuant à utiliser notre site Web vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Veuillez consulter notre politique de cookie pour plus d'informations.

Communiqués de presse

 

 

Facebook Twitter Réseaux

 

10 janvier 2017

BNP Paribas Real Estate commente les indicateurs Immostat

Bnp paribas real estate commente les indicateurs immostat

Marché des bureaux Île-de-France et de l’investissement en France : bilan 2016

Sur l’ensemble de l’année 2016, la demande placée de bureaux en Île-de-France s’élève à 2 410 000 m². Elle enregistre une progression notable sur un an (+7 %) et dépasse sa moyenne décennale (2 280 000 m²), qui n’avait pas été franchie depuis 2012. « Le créneau des grandes surfaces (plus de 5 000 m²) rebondit nettement (+23 %) et avoisine les 900 000 m² pour 65 transactions. Le marché des petites et moyennes surfaces (inférieures à 5 000 m²) se stabilise à un niveau particulièrement élevé, dépassant 1,5 million de m². Sous ces bons résultats d’ensemble, les disparités géographiques restent néanmoins prépondérantes, affichant en particulier une proportion historiquement élevée des transactions dans Paris (46 %) ainsi qu’un niveau record à La Défense avec 275 000 m² placés (+93 %) » souligne Guillaume Delattre, Vice-Président de BNP Paribas Real Estate Advisory France.

Le taux de vacance des bureaux en Île-de-France aura enregistré une baisse significative, passant en un an de 7,4 % à 6,7 % au 1er janvier 2017. Le plus fort recul de l’offre s’observe dans la capitale qui atteint un taux de disponibilité de seulement 3,3 %. Cela entraîne une hausse notable des loyers parisiens, en particulier dans le Quartier Central des Affaires (+9 % en moyenne depuis deux ans) qui enregistre également les mesures d’accompagnement les plus modérées (16 %). À l’inverse, puisque les niveaux d’offre demeurent particulièrement élevés dans le Croissant Ouest (12,2 %), les loyers faciaux évoluent peu et les franchises restent élevées comme dans Péri-Défense (27 %) ou la Boucle Sud (23 %).

L’offre de bureaux en cours de construction enregistre un fort rebond pour atteindre 1,1 million de m² au 1er janvier 2017 (+38 % sur un an) dans l’ensemble de la Région parisienne, impactant à la hausse les livraisons disponibles à la commercialisation pour 2017 et 2018 dans la plupart des secteurs. « Dans ce contexte, la baisse des taux de vacance devrait s’interrompre et laisser place à des tensions haussières sur l’offre disponible de bureaux franciliens courant 2017. Toutefois, les intentions de lancement en blanc se réduisent déjà, permettant aujourd’hui d’écarter tout emballement de l’offre » analyse Richard Malle, Directeur Research de BNP Paribas Real Estate.

Dans une actualité mondiale riche d’événements sur le plan économique et géopolitique, le marché immobilier français aura confirmé son attractivité, avec près de 30 % des investissements réalisés par des acquéreurs internationaux, notamment américains, britanniques et chinois. « Les volumes investis en immobilier d’entreprise en France ont atteint 30,4 Mds € sur l’année 2016, réalisant le troisième meilleur cru historique, non loin des années 2015 (32 Mds €) et 2007 (31 Mds €). Les mega deals auront été très présents tout au long de l’année 2016, avec près de 80 transactions de plus de 100 millions d’euros recensées » observe Laurent Boucher, Président de BNP Paribas Real Estate Advisory France. Au cours du 4ème trimestre 2016, les taux de rendement « prime » des bureaux ont peu évolué dans Paris QCA (3,15 %) ou le Croissant Ouest (3,65 %), mais ils ont diminué à La Défense (4,75 %) ainsi qu’en 1ère Couronne (4,35 %).

Téléchargez le PDF

Une présence internationale
BNP Paribas Real EstateCarte des implantations
et ses filiales offrent un service immobilier complet et unique
pour vous accompagner à la réussite de vos projets immobiliers
localement et internationalement
 
Recherche
X