Communiqués de presse

 

 

Facebook Twitter Réseaux

 

19 février 2015

BNPPRE : le marché des bureaux dans les Alpes-Maritimes en 2014

BNP Paribas Real Estate : le marché des bureaux dans les Alpes-Maritimes enregistre un net rebond de 55% avec 65 000 m² placés en 2014

Selon BNP Paribas Real Estate, le marché des bureaux des Alpes-Maritimes marque un rebond spectaculaire des surfaces placées en 2014, atteignant 65 000 m². 58% de ce volume est enregistré sur le seul secteur Nice/Sophia. Trois grandes opérations totalisent à elles seules 30 000 m², soit près de la moitié des surfaces placées.

 

« La totalité de ces transactions significatives sont des transferts, certains avec une forte réduction des surfaces occupées  et générant donc d'importantes libérations. Le site de 23 000 m2 que venait de quitter Texas Instruments à Villeneuve Loubet a rapidement trouvé preneur grâce à Amadeus, toujours le principal moteur des transactions azuréennes, mais cette fois hors de Sophia. Mis à part cette conjonction inhabituelle de transferts, le marché subit une baisse du nombre de transactions. En revanche, ceci permet à l’offre disponible sous douze mois de s’inscrire en baisse », précise Renaud Savignard, Directeur Associé de BNP Paribas Real Estate Transaction à Nice.

 

L’offre neuve représente seulement 14 100 m², située principalement à Sophia Antipolis qui bénéficiera en 2015 de la livraison de plusieurs immeubles lancés en blanc, tels que Natura II (1 300 m²), WTC 6 (1 900 m²) et Les Terrasses de Sophia (6 400 m²).

 

A Nice, The Crown est en revanche le seul immeuble neuf en chantier, et est déjà loué en grande partie, notamment par IBM, pour qui il avait été conçu. Un autre lancement verra jour en 2015, Sky Valley, immeuble de 3 500 m² au sein d’un projet mixte dont la livraison est prévue fin 2017. Sous réserve de pré-commercialisation, le projet NEO (New Ecologial Offices) de 9 000 m² pourrait également être lancé en 2015.

 

Les valeurs locatives, tirées à la fois vers le bas par une conjoncture défavorable et les incertitudes qui pèsent sur les entreprises, et vers le haut par une rareté des offres de grande surface, restent globalement stables ou en légère baisse. La valeur top dans le neuf s’élève à moins de 200€ hors parkings à Nice et à 200€ parkings inclus à Sophia, tandis que le seconde main enregistre une valeur moyenne de 160€ à Nice et 145€ à Sophia.

 

« A Nice, l’offre neuve disponible à un an sera inexistante pendant plus de deux années. Le marché niçois regorge de projets soumis à pré-commercialisation, mais manque d’immeubles disponibles, faute de visibilité et d’une planification plus sécurisante pour les investisseurs », conclut Renaud Savignard.

Téléchargez le PDF

Une présence internationale
BNP Paribas Real EstateCarte des implantations
et ses filiales offrent un service immobilier complet et unique
pour vous accompagner à la réussite de vos projets immobiliers
localement et internationalement
 
Recherche
X