Communiqués de presse

 

 

Facebook Twitter Réseaux

 

29 novembre 2017

Bordeaux : 130 400 m² placés en bureaux sur les neuf premiers mois de l’année

Bordeaux atteint son plus haut niveau historique en termes du volume placé en bureaux avec 130 400 m².

Avec 130 400 m² placés sur les neuf premiers mois de l’année, le marché bordelais atteint son plus haut niveau historique. Ce résultat exceptionnel permet à Bordeaux de se positionner au 3ème rang, juste derrière Lyon et Lille et devant Toulouse, Aix-Marseille et Nantes. « Cette hausse de 75% par rapport à la même période de l’année dernière s’explique davantage par un nombre élevé de transactions plutôt que par quelques grands deals. Ainsi plus de 220 transactions ont été signées au cours des neuf premiers mois de l’année contre seulement 170 à la même période l’année dernière », commente Valery Carron, Directeur de BNP Paribas Real Estate Transaction à Bordeaux. En dehors du nombre croissant de transactions, le marché a également été porté par quatre transactions significatives dont notamment le compte-propre de 12 300 m² par le Crédit Agricole dans le quartier des Bassins à Flot, mais aussi, sur le territoire de Bordeaux Euratlantique, les implantations d’Allianz (5 000 m²) et AG2R (4 400 m²).

Après une forte augmentation depuis 2015 sous l’effet d’une rareté d’immeubles neufs sur les Bassins à Flot (175 €/m²/an) et Euratlantique (190-200 €/m²/an), les loyers se stabilisent dans le neuf. L’écart des valeurs de seconde main en centre-ville s’expliquent également par la rareté des produits de qualité : les locataires louent des bureaux à des prix bas et réalisent les travaux nécessaires. La valeur top s’établie à 230 €/m²/an. Suite à la livraison de plusieurs immeubles neufs qualitatifs en périphérie, les valeurs ont progressé sur ce segment.

Au T3 2017, l’offre à un an est stable sur le marché bordelais par rapport au T3 2016. On constate toutefois deux tendances opposées : l’offre à un an de seconde main est en baisse de 18%, grâce au bon écoulement des surfaces rénovées. À l’inverse, l’offre neuve affiche une hausse de 54% suite à la livraison de plusieurs immeubles de grande envergure notamment sur Euratlantique, mais également à Pessac et Bassins à Flot. Cependant certains secteurs ne disposent pas d’offres supérieures à 1 000 m² et de bonne qualité. C’est notamment le cas du centre de Bordeaux qui connaît une réelle pénurie.

Concernant l’offre future, les livraisons en 2017 sont rares et ne permettent pas de répondre à la demande, hormis sur les secteurs des Bassins à Flot. En revanche, 2018 et 2019 devraient permettre d’inverser la balance, avec la livraison de plusieurs opérations : les chantiers des programmes Quai 8.2 et de la Halle Boca se termineront en 2018. Parmi les grandes offres à venir, peuvent être cités Wooden Park sur la commune de Mérignac, Viveo sur le territoire de Pessac, le Quai 8.2 sur Bordeaux Euratlantique ou encore le programme Quais des Caps aux Bassins à Flot.

« Bordeaux bénéficie d’un engouement et d’un savoir vivre en phase avec les attentes élevées de toute une nouvelle génération. Nous constatons une progression significative des transactions depuis 5 ans : alors qu’en 2012 le volume placé s’élevait à 90 000 m², le marché bordelais dépasse aujourd’hui largement les 100 000 m².  Ainsi, nous anticipons une année 2017 exceptionnelle et un record historique avec 160 000 m² placés. Pour 2018, nous avons de bons espoirs au regard des recherches qui nous ont été confiées et également de l’attirance des entreprises pour Bordeaux », conclut Valery Carron.

Téléchargez le PDF

Une présence internationale
BNP Paribas Real EstateCarte des implantations
et ses filiales offrent un service immobilier complet et unique
pour vous accompagner à la réussite de vos projets immobiliers
localement et internationalement
 
Recherche
X