Communiqués de presse

 

 

Facebook Twitter Réseaux

 

20 juillet 2012

Investir dans l’immobilier de bureau à Londres depuis début 2012

Plus de 7,5 MD€ investis dans l’immobilier de bureau à Londres depuis début 2012d’après une étude publiée par BNP Paribas Real Estate

Au 1er semestre 2012, 71 % sont des investissements étrangers

Hausse de 41% du volume des transactions au 2ème trimestre 2012, par rapport à la même période en 2011  

 

Depuis le début de l'année, plus de 7,5 milliards d’euros ont été investis dans l'immobilier de bureau de Central London dont 71% d’investisseurs étrangers (principalement de l’Amérique du Nord, du Moyen orien et de l’Allemagne) : telle est la principale conclusion d’une nouvelle enquête de BNP Paribas Real Estate Royaume-Uni portant sur les investissements dans l’immobilier de bureau à Londres durant le 1er semestre 2012.

Plus précisément, dans la City, ce sont 85 % des investissements qui provenaient de l'étranger, notamment de l'Amérique du Nord, de l'Amérique du Sud et de l'Allemagne et 61% dans le West End, principalement d'Amérique du Nord et d'Allemagne notamment.

 

 « Londres a toujours été considéré comme un endroit sûr pour les investisseurs étrangers, et notre dernière étude concernant le 1er semestre 2012 montre que cette situation n'a pas changé. Dans un environnement économique particulièrement difficile en Europe, et au regard des perspectives incertaines du Moyen-Orient, Londres reste le marché le plus résistant, et selon nous, cette tendance va se poursuivre cette année », constate Andrew Cruickshank, Directeur Investissement International chez BNP Paribas Real Estate Royaume-Uni.

 

BNP Paribas Real Estate souligne, par ailleurs, que le volume de transactions des bureaux de la City est en hausse de 41 % au deuxième trimestre 2012, par rapport à la même période l’année dernière. Au total, dans Central London, près de 625 000 mètres carrés ont été loués au deuxième trimestre, contre 700 000 mètres carrés au premier trimestre. En termes de valeur locative, les marchés de West End, de la City et de Midtown se maintiennent.

 

 « Dans le contexte actuel de crise financière dans la zone euro, les chiffres de la City sont encourageants avec des profils très divers de locataires. De nombreuses transactions, dont certaines de grande qualité concernant notamment l’assureur JLT Insurance et Google, devraient être finalisées au troisième trimestre dans Central London », conclut Dan Bayley, responsable de Central London chez BNP Paribas Real Estate.

 

Téléchargez le PDF

Une présence internationale
BNP Paribas Real EstateCarte des implantations
et ses filiales offrent un service immobilier complet et unique
pour vous accompagner à la réussite de vos projets immobiliers
localement et internationalement
 
Recherche
X