Communiqués de presse

 

 

Facebook Twitter Réseaux

 

21 février 2017

LILLE FRANCHIT POUR LA PREMIÈRE FOIS LA BARRE DES 200 000 M² PLACÉS EN 2016

LILLE, 2ÈME MARCHÉ RÉGIONAL DES BUREAUX, FRANCHIT POUR LA PREMIÈRE FOIS LA BARRE DES 200 000 M² PLACÉS EN 2016

Le volume de transactions atteint un niveau historique de 229 000 m² placés-

-Le marché de l’investissement affiche une progression de 18 % avec 213 M€ investis en bureaux-

BNP-RégionLilloise-2017-Twitter-5

Le marché des bureaux à Lille franchit pour la première fois la barre des 200 000 m² commercialisés et affiche une hausse de 35% par rapport à 2015, avec un volume total de 229 000 m² placés. A noter que 44 000 m² ont été placés dans le neuf, soit une hausse de 59 % par rapport à 2015 et 109 000 m² dans le seconde main. Les transactions réalisées dans le cadre des opérations en compte propre ou clé-en-main sont en hausse de 113 % et représentent 75 000 m².

Noblet Yves-TRANSACTION-MARCHE-LILLE 21022017

« Cette progression concerne tous les secteurs de la Métropole lilloise, notamment Euralille, mais également Euratechnologies, Villeneuve d’Ascq et en particulier le Parc Scientifique Européen de la Haute Borne. Elle atteste du dynamisme, de la maturité tertiaire et de la capacité de Lille à attirer des sociétés qu’elles soient TPE, PME ou grandes entreprises », commente Yves Noblet, Directeur Régional Nord de BNP Paribas Real Estate Transaction.

Le nombre de transactions est également en progression significative avec 406 opérations en 2016 contre 330 en 2015 (+ 23%).  

« Les fondamentaux du marché lillois sont respectés : profondeur, stabilité des loyers, dynamisme des acteurs. Seule une trop faible disponibilité d’offres neuves de qualité à court et moyen terme pourrait enrayer cette belle tendance positive.  Dans ce contexte, BNP Paribas Real Estate conserve ainsi en 2016 sa place de leader avec plus de 30% de part de marché », poursuit Yves Noblet.

INFOGRAPHIE LILLE-TRANSACTION-MARCHE 21022017

A noter, l’offre disponible à un an représente 249 500 m² dont 56 000 dans le neuf.
Les valeurs demeurent stables, tandis que les négociations portent principalement sur les mesures d’accompagnement de type franchise de loyer ou participation aux travaux, mais restent toutefois mesurées. A Lille et Euralille, les valeurs moyennes sont comprises entre 145 et 185 € HT/m²/an et certains immeubles neufs situés sur des emplacements « prime » sont proposés à un loyer de 230 € HT/m²/an. Sur les autres secteurs de la Métropole lilloise, la fourchette des loyers varie de 100 à 170 € HT/m²/an.

BNP-RégionLilloise-2017-Twitter-3

En investissement tertiaire, Lille affiche une hausse de 18% du volume investi

Le marché des bureaux en régions représente 1,8 milliards d’euros, soit une progression de +3% par rapport aux montants investis en 2015. Cette performance s’établit au-delà de la moyenne observée ces 5 dernières années (1,6 milliards d’euros).

BNP-RégionLilloise-2017-Twitter-4

Avec 213 millions d’euros investis, Lille affiche une progression de 18 % en bureaux par rapport à 2015, soit le niveau le plus élevé observé ces quatre dernières années. Ce volume correspond à 25 transactions réalisées, pour un total de 99 485 m².
« 2016 a été marquée également par le retour en force des VEFA (+9%), signe de la confiance des investisseurs dans le marché de la Métropole lilloise. Ainsi, 11 VEFA ont été réalisées dont 6 en blanc. Le taux de rendement ‘prime’ est en baisse et pourrait franchir en 2017 la barre des 5% sur Euralille » précise Yves Noblet.

Concernant la typologie des investisseurs, les SCPI/OPCI restent les acteurs majeurs du marché et représentent    44 % des montants investis, soit 94 millions d’euros. Les foncières demeurent très actives en réalisant 27 % des opérations, pour un volume de 56,8 millions d’euros. Les foncières privées et family office représentent 24 % des volumes investis, soit 50,5 millions d’euros. Le secteur de Villeneuve d’Ascq sort grand vainqueur en 2016 et représente 35 % du volume total placé, suivi par les secteurs des Grands Boulevards et de Lille qui représentent chacun 23 %.
« Plus globalement, l’une des clés de succès de Lille est le renouvellement de l’offre avec des immeubles de nouvelle génération, remarquablement bien situés et s’inscrivant dans la durée. La profondeur du marché avec un record national au niveau du nombre de transactions supérieures à 1 000 m², soit 63 % du volume placé, représente un atout majeur pour les utilisateurs et les investisseurs », conclut Yves Noblet.


Téléchargez le PDF

Une présence internationale
BNP Paribas Real EstateCarte des implantations
et ses filiales offrent un service immobilier complet et unique
pour vous accompagner à la réussite de vos projets immobiliers
localement et internationalement
 
Recherche
X