Communiqués de presse

 

 

Facebook Twitter Réseaux

 

10 février 2017

Le marché des bureaux à Nancy en hausse de 24% avec 40 300 m² placés en 2016

Le marché des bureaux à Nancy poursuit son dynamisme avec 40 300 m² placés en 2016, représentant 90 transactions, et affiche ainsi une progression de + 24 %.

Le marché des bureaux à Nancy poursuit son dynamisme avec 40 300 m² placés en 2016, représentant 90 transactions, et affiche ainsi une progression de + 24 %. Huit transactions supérieures à 1 000 m² ont été observées : le Groupe Vinci (3 800 m²) dans le programme OMEGA, l’Office National des Forêts (3 600 m²) et Central Finances (1 600 m²) sur le Technopole de Brabois, ALSMT pour un compte propre de 1 500 m² de bureaux à Vandœuvre-lès-Nancy ou encore Foncia (1 200 m²) dans la Tour Thiers.

La tranche entre 500 et 1 000 m² représente 17 opérations pour 12 300 m² : l’installation de Téléassurances qui a loué 999 m² dans le programme Les Vergers du Plateau sur le Plateau de Haye, le déplacement de l’Agence Pôle Emploi sur   900 m² dans le programme de Frank immobilier à Nancy Grand Cœur, l’acquisition par un groupement d’ophtalmologues de l’immeuble CIF (872 m²),  l’installation d’Antargaz (800 m²) dans la Tour Thiers ou encore l’extension de l’Agence Régionale de Santé dans 780 m², rue Saint Jean, en centre-ville. Avec 73 % des transactions inférieures à 500 m², la taille moyenne des transactions se situe à 448 m².  La part du neuf représente 36 %, soit 14 300 m², et celle du centre-ville 23 %.

« Globalement, les transactions les plus importantes se sont réalisées sur le  secteur «Technopole de Brabois » qui représente 28 % du volume annuel placé. Le secteur «Nancy centre »  représente 23 % du volume annuel placé pour 23 opérations dont une seule pour des locaux neufs (Pole Emploi). Le secteur Nancy St Jacques - Plateau de Haye représente 19 % des implantations du marché », commente Nancy Spann, Directrice Associée de BNP Paribas Real Estate Transaction à Nancy.

Une hausse de l’offre en centre-ville et une baisse en périphérie

L’offre à un an est en léger retrait par rapport à 2015 et atteint 70 500 m², avec un taux de vacance qui s’élève à 6%. « Ce retrait s’explique par un bon niveau d’écoulement de l’offre de seconde main », précise Nancy Spann. Avec le démarrage des programmes livrables en 2017, l’offre neuve progresse et représente plus d’un tiers de l’offre à un an. L’offre de seconde main représente 66 % de l’offre globale.

La répartition centre-ville par rapport à la périphérie reste stable d’une année sur l’autre. En ce qui concerne l’offre de seconde main, elle est principalement située en périphérie. Le secteur des Pôles tertiaires regroupant les sites du Technopôle de Brabois, Saint Jacques Plateau de Haye et des Rives de Meurthe, reste stable avec 42 offres pour un volume de 32 700 m². Le Technopole de Brabois, ne représente plus que 16 % de l’offre de seconde main disponible à un an soit un retrait de -42%. Le secteur Nancy St Jacques – Plateau de Haye représente 6 700 m² avec notamment l’immeuble ex CIRMAD de 3 300 m² environ. Enfin, le secteur de Laxou représente 5 000 m² avec essentiellement  deux offres qui représentent à elles seules 3 200 m².

La demande exprimée affiche une hausse de 17%

Le volume des demandes exprimées auprès de BNP Paribas Real Estate progresse pour atteindre 41 800 m². Cette progression  se confirme également sur le nombre de recherches (131) qui affiche une hausse de 26 %. « La demande reste majoritairement locative (72 %) et 85% des demandes exprimées concernent des surfaces inférieures à 500 m², ce qui fait de Nancy un marché de petites surfaces avec une demande moyenne de 319 m² », commente Nancy Spann.

12 demandes ont été exprimées pour des surfaces supérieures à 1 000 m² représentant 44% du volume des recherches.

 

Le marché des locaux d’activité et de logistique : une offre globalement en hausse pour les locaux d’activité de seconde main et en baisse pour les locaux d’activité neufs et les entrepôts

L’offre disponible à un an en Meurthe et Moselle s’élève à 182 000 m². Elle progresse de 16 % par rapport à fin 2015 et retrouve le niveau de 2014.

Cette progression globale de l’offre s’explique par la  hausse des locaux d’activité de seconde main (+49 %).

 L’offre d’entrepôts de plus de  5 000 m² évolue peu. Elle est uniquement constituée d’entrepôt de seconde main. Enfin, l’absence de lancement de programmes neufs de locaux d’activité fait tomber sa part dans l’offre globale à 3 %.

 L’offre de locaux d’activité de seconde main est majoritairement composée de locaux anciens voire vétustes, peu en phase avec les besoins des utilisateurs.

 

Investissement : un volume de 18 millions d’euros investis et un taux prime de 6,5%

Le volume global d'investissement en Lorraine en 2016, toutes classes d’actifs confondues, s’élève à près de 85 millions d’euros, dont près de 18 millions d’euros pour le secteur de Nancy. La vente en l’état futur  d’un programme de bureaux d’envergure à proximité du centre-ville fait la référence de transaction en bureaux neufs. Les immeubles de bureaux à Nancy Grand Cœur, situés au pied de la gare TGV, seront livrés à partir de 2018. « Ces secteurs ‘prime’ au pied des gares TGV vont permettre d’attirer à nouveau les investisseurs institutionnels et de confirmer la tendance baissière des taux de rendement où le taux prime s’affiche à environ 6,5 % », conclut Nancy Spann.

infographie marché à Nancy

Téléchargez le PDF

Une présence internationale
BNP Paribas Real EstateCarte des implantations
et ses filiales offrent un service immobilier complet et unique
pour vous accompagner à la réussite de vos projets immobiliers
localement et internationalement
 
Recherche
X