Dans ce climat de fortes incertitudes économiques, il convient de remarquer que le marché de la Logistique français aura fait preuve d’une bonne résilience. L’offre à un an a, quant à elle, très peu évolué depuis la fin de l’année 2020.

Fait notable ce trimestre: le bon démarrage des transactions XXL. Au nombre de quatre, elles ont nettement porté le marché. Ces opérations ont totalisé près de 210 000 m² (+33% vs T1 2020) et ont représenté 34% du volume global.