Le ralentissement de la croissance du chiffre d’affaires du e-commerce en 2019 pouvait laisser penser que la vente à distance arrivait à maturité. Avec la crise et la démocratisation de l’acte d’achat dématérialisé, les enseignes misent sur l'omnicanalité.

Au premier trimestre 2021, la Fevad rapporte un taux de croissance de 15,8% par rapport à la même période en 2020.