Contexte

La pandémie internationale liée au Covid-19 oblige à en réévaluer les conséquences pour
l’économie mondiale. L’épidémie, qui combine chocs de demande, d’offre et de confiance, a un impact direct sur une économie temporairement au ralenti.

À l'issue d'une réunion imprévue mercredi 18 mars 2020, la Banque Centrale Européenne (BCE) a lancé un nouveau programme d'achat d'obligations de 750 milliards d'euros, portant à 1 100 milliards ses achats d'actifs prévus sur les marchés cette année. Ces mesures exceptionnelles sont prises par la BCE afin d’assurer la liquidité des marchés financiers et encourager les prêts aux entreprises et aux particuliers. L’objectif est précis : limiter autant que possible les effets de la crise sanitaire sur l’économie et les marchés européens.