Un contexte de taux bas

En 2019, le marché du crédit continue d’offrir des conditions exceptionnelles de financement avec des taux toujours plus bas (1,13% en moyenne toutes durées confondues) et des durées qui ne cessent de s’allonger, 228,9 mois en moyenne (stable depuis le début de l’année).

Les coûts bas du crédit couplés à la croissance du revenu disponible des ménages, contribuent à solvabiliser la demande des ménages qui voient leur pouvoir d’achat augmenter de +21% comparé à la moyenne de long terme (1985-2019). Le marché résidentiel reste abordable avec des fondamentaux sains.

RECORD DU VOLUME DE TRANSACTIONS ANCIEN

Dans ces conditions, la pierre devient toujours plus attractive aux yeux des Français, en quête de constitution d’un patrimoine immobilier.

Par ailleurs, le projet de réforme des retraites renforce ce phénomène avec la nécessité d’un complément de revenu futur. Au total, 1 068 000 transactions dans l’ancien ont été effectuées en 2019 soit +10,7% par rapport à l’an passé et +35% par rapport à la moyenne décennale.