Un semestre au ralenti

Avec 531 000 m² commercialisés au cours du premier semestre 2020, le marché des bureaux en Régions* s’affiche en retrait de 45% par rapport au premier semestre 2019, qui avait établi, il est vrai, un record historique.

Néanmoins, la baisse est de 30% par rapport à la moyenne des 10 dernières années. La crise sanitaire liée au Covid-19 est à l’origine de cette chute des commercialisations.

La situation pourrait cependant commencer à s’améliorer légèrement à partir du deuxième semestre, pour arriver à une demande placée pour l’ensemble de l’année 2020 située autour de 1 150 000 m², soit une baisse de 40% par rapport à 2019.

Si les loyers Top sont restés globalement stables ce semestre, on note trois baisses dont une significative à Aix/Marseille (265 €/m²/an). La seule hausse de loyer a concerné Nice (240 €). Le loyer top en régions se maintient à 325 € à Lyon.

*17 villes : Aix/Marseille, Bordeaux, Dijon, Grenoble, Lille, Lyon, Metz, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice/Sophia, Orléans, Rennes, Rouen, Strasbourg, Toulouse, Tours