Sylvain Hasse
Head of Corporate Services

À l’heure du développement du télétravail et de l’ultra-connectivité accompagnant les nouvelles technologies, les réflexions immobilières intègrent désormais de multiples enjeux : financiers, juridiques, sociaux, relatifs au bien-être au travail ou encore environnementaux…. 

En tant qu’interlocuteur privilégié des grands utilisateurs, je dirais qu’aujourd’hui l’immobilier n’est plus seulement pour eux une affaire de mètres carrés. L’immeuble reflète l’organisation d’une entreprise, son mode de management et l’image qu’elle souhaite renvoyer auprès de son environnement. Pour répondre à ces défis, cette dernière a besoin d’un « real estate model » individuel, un projet immobilier qui s’adapte à son ADN.

Promouvoir l’image de l’entreprise et le bien-être des collaborateurs

Le siège social détermine l’identité d’une entreprise, ses valeurs et sa culture. Dans un univers concurrentiel accru, il s’agit aussi d’attirer les meilleurs talents et de les retenir. Il suffit de regarder les futurs sièges des GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) dans la Silicon Valley ou des NATU (Netflix, Airbnb, Tesla et Uber). Véritables villes dans la ville, la fonction première de ces sièges est de montrer le leadership de l’entreprise et de favoriser le bien-être au travail, pour optimiser la performance de l’organisation. La mise à disposition de services innovants et différenciants est un facteur-clé pour faciliter la vie des collaborateurs en favorisant la tendance du « tout sur place ».

Lors de la présentation de son futur siège de 80 hectares, Mark Zuckerberg a dévoilé un projet colossal qui regroupera sur un même site des supermarchés, des hôtels, des villas afin d’en faire un lieu où la frontière entre vie professionnelle et personnelle sera gommée. Aujourd’hui, le lieu de travail se réinvente en un lieu de vie où l’on peut également se détendre, faire du sport ou faire ses courses.

Je constate que l’humain n’a jamais été autant au centre de l’équation immobilière. Le bien-être au travail s’est imposé ces dernières années comme un levier de motivation et d’engagement des salariés au service de la productivité et de la performance de l’entreprise. Outre les services, l’aménagement de l’espace reste clé. Aujourd’hui, les bureaux doivent être hybrides et font place aux espaces collaboratifs et aux espaces dédiés au travail individuel. Ils offrent également aux collaborateurs les meilleurs usages en termes d’accès et de technologies (Internet, réseaux sociaux, objets connectés, etc.). Le confort des espaces de travail et de détente (acoustique, qualité de l’air, luminosité, conditions de vie au travail, espaces de convivialité, etc.) ; l’accessibilité et la mobilité ; la connectivité et les services sont autant d’atouts propices à l’épanouissement et à la performance.

Accompagner les enjeux Business et optimiser les coûts

Un déménagement ou un réaménagement de bureau sont des moments propices pour prendre en considération ces problématiques d’image et de bien-être au travail. Et la plupart du temps, ces étapes cruciales dans la vie d’une entreprise sont liées à des changements organisationnels ou à un nouveau positionnement stratégique. L’immobilier accompagne les enjeux business qui évoluent sur des cycles de plus en plus courts. Il est désormais crucial d’envisager une stratégie immobilière flexible, qui puisse s’adapter à de nouveaux projets ou des transformations structurelles.

Certaines entreprises n’hésitent pas à consulter leurs collaborateurs au moment du déménagement ou de la conception de nouveaux aménagements. Cette démarche participative a pour objectif d’encourager l’implication et l’appropriation des espaces par leurs salariés, qui ne sont plus de simples occupants mais qui deviennent acteurs du projet.

Autre critère incontournable de la stratégie immobilière, l’enjeu financier est au cœur des décisions de l’entreprise. L’immobilier représente dans certains cas le deuxième poste de coûts après les salaires. L’optimisation des coûts immobiliers est devenue un enjeu important partagé par plusieurs acteurs comme la direction immobilière, les directions achats, finance et les directions des ressources humaines, etc. Du choix de la localisation, des services à la négociation des baux commerciaux, de plus en plus d’utilisateurs consultent aujourd’hui un acteur tiers unique pour identifier des leviers d’optimisation de coûts.

À la fois espace de travail, « flagship » d’une entreprise, levier de performance économique, l’immobilier se réinvente et devient pluriel. Même si l’importance de l’immobilier fait désormais consensus, conseillant aussi bien des sociétés du CAC 40 que des jeunes pousses de la Fintech, on peut dire que chaque projet s’inscrit dans la singularité à l’image de la culture de l’entreprise, de ses modes de travail et de son « business model ». 

Partageons autour de cette réflexion

Que vous ayez un projet immobilier ou que vous souhaitiez simplement prolonger l'échange autour de ce sujet, n'hésitez pas à me contacter ! 

L'auteur
Sylvain Hasse
Head of Corporate Services
Me contacter
Partageons autour de cette réflexion
Vous êtes : *
En cochant cette case, je consens à recevoir des sollicitations ou des offres commerciales sur des produits et services de la part de BNP Paribas Real Estate.

* Champs obligatoires. Si vous ne renseignez pas ces champs, nous ne serons pas en mesure de répondre à vos demandes.

BNP Paribas Real Estate, société par actions simplifiée,  167 quai de la Bataille de Stalingrad, 92867 ISSY LES MOULINEAUX  traite des informations à votre égard comme des données d'identification incluant des coordonnées dans le but de traiter les demandes que vous nous soumettez via le site web et, dans certains cas, à des fins marketing, entre autres à l’aide de cookies. Pour plus d’informations concernant la façon dont BNP Paribas Real Estate traite vos données personnelles dans ce contexte ainsi que sur vos droits (notamment vos droits d’accès, de rectification, d’opposition au traitement à des fins de prospection et votre droit de donner des directives relatives à l’utilisation de vos données à caractère personnel après votre décès ainsi que, dans certaines circonstances, un droit à l’effacement, à la limitation du traitement, à la portabilité des données et un droit de s’opposer à d’autres formes de traitement) et les obligations de BNP Paribas Real Estate à cet égard, nous vous invitons à consulter notre Notice Protection des données accessible via https://data-privacy.realestate.bnpparibas/.
Sylvain Hasse
Head of Corporate Services