L’obtention de ce label matérialise une pratique d’ISR initiée depuis la création il y a 7 ans de ce fonds. BNP Paribas Diversipierre s’est doté d’une méthodologie engageante, concrète et durable, pour la sélection et la gestion de son patrimoine immobilier, dans le but de renforcer la qualité et la résilience des immeubles détenus. Les équipes de BNP Paribas REIM ont développé une grille de notation ISR dédiée permettant d’évaluer un actif immobilier sous le prisme de critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) et générant une note sur 100 points. Le score obtenu via cette grille est systématiquement assorti d’un plan d’actions et d’amélioration sur 3 ans.

Cette grille est déjà appliquée aux immeubles détenus par l’OPCI BNP Paribas Diversipierre et à l’ensemble des opportunités d’investissement étudiées. Chaque immeuble est évalué selon 13 thématiques et 94 critères : énergie, empreinte carbone, pollution, confort du locataire... Lors de l’audit pré-acquisition, si la note est inférieure à 15/100 ou s’il existe une forme de pollution non déposable qui présenterait un risque pour la santé des locataires, l’actif ne peut pas intégrer le patrimoine de BNP Paribas Diversipierre. Certains projets d’acquisitions ont été interrompus dès 2019 sur la base de ce dernier critère d’exclusion.
La méthodologie ISR du fonds BNP Paribas Diversipierre a été définie en partenariat avec les sociétés de conseil et d'ingénierie Greenaffair et Tauw.

BNP Paribas REIM a choisi de retenir une approche dite « Best-in-progress », suivant l’anglicisme consacré. L’objectif premier recherché par BNP Paribas Diversipierre avec cette approche est l’amélioration continue de la qualité de son patrimoine immobilier, l’indicateur à suivre étant la progression du résultat obtenu suivant sa grille de notation 

Jean maxime Jouis
Jean-Maxime Jouis
Global Head of Fund Management de BNP Paribas REIM.

Au 30 juin dernier, la note moyenne du patrimoine de l’OPCI est ainsi évaluée à 43/100, ce qui témoigne de l’exigence de la méthodologie mise en place et illustre le potentiel d’amélioration des immeubles pour les années à venir. A ce stade, les plans d’actions établis pour le patrimoine existant nous permettent d’envisager la note globale de 68/100 à horizon 2023, soit un niveau de notation supérieur au « seuil d’excellence » d’un point de vue ESG, fixé à 65/100.

Alors que les Français sont 62 % à accorder une place importante aux impacts environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placements*, l’obtention du « Label ISR » par l’OPCI BNP Paribas Diversipierre permet au Grand Public d’accéder à un investissement socialement responsable via un produit immobilier d’épargne paneuropéen et multi-secteurs. 

Cette démarche s’inscrit dans la politique et l’engagement de BNP Paribas REIM en matière de RSE (responsabilité sociétale d’entreprise).

INFO-REIM

 

Nous sommes fiers de cette labellisation ISR, qui concrétise un nouvel engagement fort de notre stratégie RSE. Elle nous permet par ailleurs de proposer des solutions d’investissements immobiliers performants en France et en Europe, tout en participant positivement à l’évolution de la société vers un monde plus durable.

Nehla Krir
Nehla Krir
Directrice Développement Durable et RSE de BNP Paribas REIM

* Sondage annuel IFOP pour le Forum pour l'investissement responsable (FIR) et l'agence Vigeo Eiris, septembre 2020 : « Les Français et la finance responsable »

Crédits vidéo : your-comics

ACTUALITÉS

Suivez l'actualité du secteur

residentiel immeuble
Prospective

Le résidentiel : un marché d’opportunités aux fondamentaux solides

Le marché du résidentiel français aura réussi à prouver une fois de plus sa résilience et sa bonne santé en 2021 et en ce début d’année 2022. Certaines typologies du marché suscitent par ailleurs de plus en plus l’intérêt des investisseurs : les résidences étudiantes, les résidences seniors et le coliving. Analyse et décryptage de ce marché en pleine évolution.

Lire la suite
Décret tertiaire
Future of Work

Décret tertiaire, la réglementation qui accélère la transition énergétique de l’immobilier d’entreprise

Pour rendre le bâtiment plus vert et économe en énergie, il est essentiel de rénover massivement le parc immobilier existant et d’optimiser son exploitation et son usage. Ainsi, le décret tertiaire rend désormais obligatoire la mise en place d’un plan d’actions visant à réduire la consommation énergétique des bâtiments du tertiaire, dans le but de décarboner le secteur. Comment le Property Manager accompagne-t-il les différentes parties prenantes pour mener à bien la transformation de leur parc immobilier ? Explications.

Lire la suite