En juin 2021, l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris a lancé, en partenariat avec la Ville de Paris, un appel à projets pour la transformation des bâtiments de son siège historique situés au cœur de Paris. A l’issue d’un processus de sélection d’un an, le jury a porté son choix sur le projet proposé par le groupement mené par BNP Paribas Real Estate, associant Apsys et RATP Solutions Ville. Logements sociaux, bureaux, commerces de proximité, soin, accueil et solidarité, à quoi ressemblera cet ensemble immobilier demain ?

Du siège de l’AP-HP au programme Hospitalités Citoyennes

Le premier ensemble immobilier « à mission » de Paris

 

Le siège historique de l’Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) s’apprête à commencer un nouveau chapitre de son histoire, et c’est désormais officiel, BNP Paribas Real Estate, avec ses partenaires APSYS et RATP Solutions Ville, auront pour mission d’en écrire les nouvelles lignes.

Il y a un an, en concertation avec la Ville de Paris, l’AP-HP a lancé un appel à projets urbains innovants (APUI) « Réinventer Paris 3 », dans le but de repenser l’usage de son siège social historique situé entre le 3 de l’avenue Victoria et le 4 de la rue Saint-Martin, en plein cœur de la capitale. Dans le cahier des charges, les candidats devaient proposer un projet intégrant une grande mixité programmatique : logements sociaux familiaux et spécifiques, bureaux, commerces, surfaces animées ouvertes aux Parisien(ne)s… autant d’usages différents permettant à cet ensemble de s’ouvrir aux habitant(e)s de la capitale tout en symbolisant la reconstruction de la ville sur elle-même.  

Au terme d’une procédure compétitive et exigeante de plus d’un an, découpée en différentes phases de sélection, c’est donc le groupement conduit par BNP Paribas Real Estate, associant Apsys et RATP Solutions Ville, qui a été désigné lauréat à l’unanimité par un jury composé de 20 personnes, pour son projet « Hospitalités Citoyennes ». Celui-ci se veut inclusif et ouvert sur la ville avec une forte dimension sociale et solidaire. L’ensemble propose également un haut niveau de performance sur les plans énergétiques et environnementaux. À travers ce programme, le groupement souhaite développer le premier ensemble immobilier « à mission » de Paris.

Le projet « Hospitalités Citoyennes » accompagne la transformation d’un patrimoine, riche de son histoire architecturale et humaine. Ce projet de reconversion ambitionne d’incarner durablement les valeurs de soin, de solidarité et de sobriété, en accueillant tous les usages et tous les publics. Ensemble nous œuvrons pour concevoir le premier immeuble à mission au cœur de Paris, c’est-à-dire conçu dans un esprit de responsabilité vis-à-vis de son environnement urbain immédiat, au bénéfice des habitants et des usagers. 

Séverine Chapus
Séverine CHAPUS
Deputy Chief Executive Officer of Property Development

Une programmation mixte et inclusive

Qui affirme l’immeuble en tant que quartier dans le quartier

 

Dans le détail, le groupement BNP Paribas Real Estate – Apsys – RATP aura à reconvertir 26 500 m² de surface de plancher dans le cadre d’un bail à construction de 80 ans. Grâce à sa localisation exceptionnelle, en plein centre de Paris, entre Le Marais et l’Hôtel de Ville, le bâtiment est au cœur des enjeux et des transformations qui bousculent les centres métropolitains denses.

L’ensemble immobilier, actuellement constitué à 100% de bureaux, va entamer sa reconversion pour proposer une nouvelle programmation, beaucoup plus mixte et à même de répondre aux problématiques majeures de la ville, en termes d’habitat, d’espaces de travail, de mobilités, d’écologie, de solidarité et d’inclusion sociale. 

La moitié de la surface restera occupée par des bureaux, avec des équipements conçus pour s’adapter aux nouveaux modes de travail, comme des espaces de convivialité ouverts sur Paris et la Seine. La commercialisation de ceux-ci a été confiée aux équipes Transactions de BNP Paribas Real Estate.

Des logements sociaux prendront désormais place dans ce nouvel ensemble sur plus de 6 000 m². Parmi eux, 46 logements sociaux familiaux vont être développés et gérés par Paris Habitat et RATP Habitat. Verront également le jour grâce à RATP Habitat une résidence pour jeunes actifs de 50 logements, et deux lieux d’accueil destinés aux femmes en situation de détresse, gérés par l’association Aurore. L’AP-HP bénéficiera de droits de réservation pour son personnel soignant au sein du programme de logement familial et de la résidence jeunes actifs.

Enfin, des socles actifs ouverts au public portés par Apsys et la foncière solidaire Base Commune viendront compléter ce programme, représentant plus du quart de celui-ci. A terme, les usagers et les riverains pourront profiter de commerces de proximité (marché dédié aux produits frais locaux, conciergerie solidaire), des activités de restauration durable et éco-responsable, des espaces consacrés à la santé et au bien-être (un centre sportif et une maison de santé), des surfaces dédiées aux acteurs de l’économie sociale et solidaire, une centrale de mobilités douces avec des vélos partagés, des espaces évènementiels mis à disposition d’associations locales ou encore une cour commune ouverte au public.

Le projet incarne la transformation environnementale du Paris haussmannien

Aider la transition de la ville vers la neutralité carbone

 

S’il est responsable socialement, Hospitalités Citoyennes l’est aussi sur le plan environnemental. L’équipe lauréate a pris des engagements forts en matière de conception et de construction durable pour faire du programme un symbole de bâtiment vertueux pour demain.

Dans le cadre de sa transformation, le groupement BNP Paribas Real Estate – Apsys – RATP Solutions Ville accompagné par Dominique Perrault Architecture avec h2o, architecte du patrimoine, MBL Architectes (AJAP 2016), Nicolas Dorval-Bory Architectes (AJAP 2016) et Atelier Roberta (paysagiste), a choisi de respecter au maximum le bâtiment originel en proposant une architecture « en accompagnement » qui valorise l’existant. Les interventions sur le bâti n’interviendront donc qu’à la marge et les parties neuves seront conçues pour être réversibles, évolutives, et aussi bas carbone notamment grâce une stratégie d’économie circulaire avancée qui va permettre le réemploi d’un grand nombre de matériaux déjà sur site.

L’équipe projet porte également de hautes ambitions en terme de performance énergétique du bâtiment. La rénovation thermique du bâti se fera de manière exemplaire en utilisant des matériaux biosourcés, pour des consommations énergétiques réduites, cadrée par l’atteinte des labels BBC Rénovation et BBCA, tout en étant conforme au décret tertiaire et à la RE2020. L’ensemble immobilier sera connecté aux réseaux urbains de chaleur et de froid et pourra ainsi valoriser la chaleur fatale locale pour chauffer les intérieurs. Un budget dédié à la compensation carbone des travaux est par ailleurs prévu.

Enfin, la programmation accompagne la transition carbone des usages grâce à une centrale des mobilités douces (vélo partagés) et des activités de restauration éco-responsables. Un protocole visant à suivre l’impact environnemental et social de l’ensemble immobilier tout au long des 80 années du bail à construction sera mis en place.

La signature de la promesse de bail à l’automne 2022, marquera le démarrage d’une ambitieuse phase d’occupation transitoire de l’ensemble immobilier, coordonnée par Plateau Urbain, visant à préfigurer et amorcer les futurs usages et programmes, jusqu’à la livraison du projet prévue en 2027.

  • Crédits photos :

  • « Vue depuis la rue Victoria © JEUDI WANG / BNP Paribas Real Estate / APSYS / RATP Solutions Ville / MBL architectes / NDBA / h2o architectes / Dominique Perrault Architecte / ADAGP »
  • « Grande cour Victoria © L'Autre Image / BNP Paribas Real Estate / APSYS / RATP Solutions Ville / MBL architectes / NDBA / h2o architectes / Dominique Perrault Architecte / ADAGP »
  • « Escalier Saint-Martin © L'Autre Image / BNP Paribas Real Estate / APSYS / RATP Solutions Ville / MBL architectes / NDBA / h2o architectes / Dominique Perrault Architecte / ADAGP ».
GARDEZ DE L'AVANCE

Lire nos autres actualités

biodiversite
Prospective

Pourquoi l’immobilier a tout à gagner à investir dans l’immobilier durable ?

Dans ce nouveau numéro de Real Catch Up, nous abordons le sujet de l’immobilier « vert » ou « durable ». Pourquoi acteurs privés comme publics des secteurs du bâtiment ont tout intérêt à investir dans l’immobilier durable ? Quelles seraient les potentielles retombées positives pour la ville de demain ? Nehla Krir, Head of Sustainability, BNP Paribas Real Estate Investment Management (REIM), revient pour nous dans ce podcast sur cet enjeu on ne peut plus d’actualité.

Lire la suite
Ville durable
Territoires

Marché de l'immobilier de commerce en Europe : la reprise se confirme

L’investissement en immobilier de commerce a connu une hausse significative au 1 er semestre 2022 (+23 % en glissement annuel) avec un volume total de 19,7 milliards d’euros. Au cours des 12 derniers mois, le volume d’investissement dans les locaux commerciaux en Europe a atteint 43,2 milliards d’euros, en progression de 19 %

Lire la suite
Esg
Territoires

Pourquoi l’immobilier a tout à gagner à concevoir avec plus de biodiversité ?

Dans ce nouveau numéro de Real Catch Up, le podcast de BNP Paribas Real Estate qui observe, analyse et décrypte le secteur de l’immobilier et la ville de demain, nous abordons le sujet de la biodiversité. Quelles sont les bénéfices d’une biodiversité riche et abondante au sein d’une métropole ? Comment BNP Paribas Real Estate intègre cette composante névralgique au sein de ses projets immobiliers ? Catherine Papillon, Directrice développement durable et RSE chez BNP Paribas Real Estate, revient pour nous dans ce podcast sur cet enjeu on ne peut plus d’actualité.

Lire la suite