Dans quelques années les feuilles d’automne tomberont des arbres de Rueil-Malmaison, s’envoleront, virevolteront et viendront délicatement se poser contre les murs pliés comme une simple feuille de papier, de la façade du programme résidentiel neuf Origami. A la façon de cet art fascinant et singulier, fait de démultiplication et de perspectives, les courbes de cet ensemble immobilier révèlent une multitude de plis, d’angles et de reliefs, comme autant de territoires insoupçonnés. C’est le projet formulé par BNP Paribas Immobilier.

Le village de Rueil-sur-Seine, le parfait équilibre entre ville & nature

L’accessibilité d’un pôle urbain en bords de Seine

 

Délimités par la rue Henri Sainte-Claire Deville et la rue Geneviève de Gaulle-Anthonioz dans la commune de Rueil Malmaison, les quatre bâtiments de la résidence Origami s’élèveront à proximité des berges de Seine et du parc des impressionnistes. Avec ses nombreux espaces arborés, cette ville de la Métropole du Grand Paris présente un parfait équilibre.

Dynamisme économique d’abord, car Rueil-sur-Seine est un quartier d’affaires ayant su capter l’attention de nombreuses entreprises comme Schneider Electric, ou encore Vinci qui ont choisi d’y installer leurs sièges sociaux.* Dynamisme culturel et récréatif ensuite, puisque ses habitants peuvent y visiter le château de Malmaison, celui de la Petite Malmaison, ou encore l’Eglise Saint-Pierre Saint-Paul, classée monument historique et qui abrite les tombeaux de l’impératrice Joséphine et de sa fille Hortense.**

Et idéal pour la déconnexion et profiter des espaces verts ensuite puisqu’en marge de ces lieux gorgés d’Histoire s’étendent les espaces bucoliques. Ceux-ci ramènent la nature au cœur du quotidien des habitants de Rueil-Malmaison. La forêt du domaine de Malmaison s’étend sur près de 200 hectares et prolonge le domaine du château. Autour de son étang se croisent promeneurs, cyclistes du dimanche et une faune et une flore variées. En plein cœur du centre-ville se trouve le parc de l’amitié, soit 1,5 hectare qui s’articule autour d’un jardin japonais, et de plusieurs jardins thématiques. Cette explosion de senteurs et de couleurs est une invitation à la méditation. Sur les berges de Seine, face à l’île des impressionnistes, se trouve également le parc des dits peintres. La glycine de chine qui pleut en cascade le long des arcades de son petit pont central ne manquera pas d’inspirer les esprits les plus créatifs.**

La réalisation de cette résidence, au cœur d’une ville tertiaire dynamique, vient compléter son offre résidentielle existante. Nous sommes particulièrement fiers de ce nouveau projet qui propose de beaux appartements avec espaces extérieurs, enrobés d’une façade innovante aux multiples facettes.

olivier bokobza
Olivier Bokobza, Deputy CEO of BNPP RE
in charge of Property Development

Origami, la résidence qui plie les codes de l’architecture

Un immeuble à l'architecture hors norme réalisé par BNPPI

 

La proposition architecturale du cabinet Quadrifiore Architecture a été de s’inspirer de l’art japonais de l’origami. Celle-ci se décline aussi bien dans les choix des matériaux, la structure même des espaces, la forme des murs et sur les choix de décoration intérieur.

Les architectes ont savamment orchestré les jeux d’ombres et de lumières créant des losanges et des pliures scintillantes sur les quatre bâtiments de cet ensemble immobilier. L’immeuble est organisé en trois parties, avec un soubassement de double hauteur, quatre à six étages courants et un attique en retrait sur les deux niveaux supérieurs. La disposition décalée des balcons filants en lignes brisées répond à la volonté du cabinet Quadrifiore Architecture de créer des espaces extérieurs tout en préservant l’harmonie de la composition. Les façades extérieures des quatre bâtiments qui totalisent 175 logements du studio au T5 sont habillées d’une double peau métallique permettant un jeu de lumière qui se fait grâce aux teintes différentes des panneaux métalliques (or, bronze et blanc). Afin d’en souligner les variations, les garde-corps en verre s’agrémentent de motifs blancs dans le même esprit graphique que le revêtement métallique de la façade, à base de triangles. Ainsi, ces choix de matériaux et de découpes géométriques donnent l’impression aux différentes heures de la journée que les façades s’animent en fonction de la position du soleil.

Raffinés et élégants, les halls sont le prolongement de la façade. Géométrie blanche et or s’articule autour d’un mur tridimensionnel. Son reflet au sol dans la pierre blanche entrecoupée de baguettes en laiton apporte une chaude lumière qui inonde le volume jusqu’au palier. Dans les étages, la moquette épaisse reprend subtilement la géométrie présente dans le bâtiment. Le contraste noir et or rend l’atmosphère feutrée, jusqu’aux portes d’appartements qui se détachent pour mieux s’imposer.

Frédéric Keller
Architecte d’intérieur, agence Keller

 

Les propositions architecturales et décoratives font de ce projet immobilier un bien d’exception dans lequel les personnes désireuses de rejoindre une ville dynamique et arborée du Grand Paris n’auront aucun mal à se projeter.

GARDEZ DE L'AVANCE

LIRE NOS AUTRES ACTUALITES

biodiversite
Prospective

Pourquoi l’immobilier a tout à gagner à investir dans l’immobilier durable ?

Dans ce nouveau numéro de Real Catch Up, nous abordons le sujet de l’immobilier « vert » ou « durable ». Pourquoi acteurs privés comme publics des secteurs du bâtiment ont tout intérêt à investir dans l’immobilier durable ? Quelles seraient les potentielles retombées positives pour la ville de demain ? Nehla Krir, Head of Sustainability, BNP Paribas Real Estate Investment Management (REIM), revient pour nous dans ce podcast sur cet enjeu on ne peut plus d’actualité.

Lire la suite
Ville durable
Territoires

Marché de l'immobilier de commerce en Europe : la reprise se confirme

L’investissement en immobilier de commerce a connu une hausse significative au 1 er semestre 2022 (+23 % en glissement annuel) avec un volume total de 19,7 milliards d’euros. Au cours des 12 derniers mois, le volume d’investissement dans les locaux commerciaux en Europe a atteint 43,2 milliards d’euros, en progression de 19 %

Lire la suite
Esg
Territoires

Pourquoi l’immobilier a tout à gagner à concevoir avec plus de biodiversité ?

Dans ce nouveau numéro de Real Catch Up, le podcast de BNP Paribas Real Estate qui observe, analyse et décrypte le secteur de l’immobilier et la ville de demain, nous abordons le sujet de la biodiversité. Quelles sont les bénéfices d’une biodiversité riche et abondante au sein d’une métropole ? Comment BNP Paribas Real Estate intègre cette composante névralgique au sein de ses projets immobiliers ? Catherine Papillon, Directrice développement durable et RSE chez BNP Paribas Real Estate, revient pour nous dans ce podcast sur cet enjeu on ne peut plus d’actualité.

Lire la suite