Certifications, labels et normes sont autant de procédures à respecter ou à engager pour répondre à diverses exigences. Ils sont délivrés par des organismes spécialisés en charge de garantir le bon respect et la qualité des actions entreprises. Dans le secteur de l’immobilier, ceux-ci répondent principalement à des enjeux qui touchent l’environnement, la société ou l’énergie. Néanmoins, en fonction des objectifs visés, et des actifs concernés, les démarches varient. Pour mieux comprendre ces dernières et bénéficier d’un langage commun, notre BuzzWords Labels et Certifications décrypte chacun de ces outils facteurs de qualité et de confiance.

Certification, label et norme, de quoi s’agit-il exactement ?

Procédure qui atteste de la conformité aux normes en vigueur et parfois à des spécifications supplémentaires d’un bâtiment sur un ensemble de critères, la certification prend par exemple en compte l’environnement, le digital ou le bien-être. Elle s’applique à l’ensemble du cycle de vie de l’immobilier : dès sa conception puis de la construction à l’exploitation du bâtiment en passant par la rénovation. Le processus de certification est effectué par un organisme indépendant, l’organisme certificateur, agréé par les pouvoirs publics. Par exemple, la certification française NF HQETM Bâtiments Tertiaires (Haute Qualité Environnementale) évalue le bâtiment sur de nombreux critères regroupés en quatre thèmes principaux : énergie, environnement, confort et santé des utilisateurs. Cette certification, qui procède d’une démarche volontaire, est aujourd’hui la plus répandue en France pour l’immobilier de bureaux. Dans le résidentiel, la certification NF Habitat atteste des qualités techniques essentielles pour un logement sain, sûr et confortable. Hormis le bureau ou le résidentiel, de nombreuses certifications existent également dans les secteurs de l’hôtellerie, du retail ou bien encore la logistique.

Par ailleurs, le label s’appuie sur un référentiel défini (énergie, digital, bien-être, biodiversité...) par un syndicat professionnel ou une association. Son rôle est d’attester de la qualité spécifique d’un bâtiment ou d’un service dans un domaine particulier. Ainsi, les exemples sont légions. Les labels Effinergie qualifient spécifiquement la performance énergétique d’un bâtiment au-delà des exigences réglementaires. De son côté le label Biodivercity, créé en 2013, note et affiche la performance des projets immobiliers particulièrement performants sur la biodiversité. Du fait du positionnement urbain des plateformes logistiques, le label est souvent retenu pour qualifier l’insertion des opérations dans l’environnement naturel.

Enfin, la norme concerne une réglementation directement établie par les pouvoirs publics. Les différents acteurs du secteur immobilier doivent s’y tenir quel que soit le domaine (environnement, santé, sécurité, etc.). De son côté, le bâtiment peut cumuler les certifications et labels. Par conviction et pour répondre aux attentes d’une clientèle internationale, les promoteurs et les investisseurs n’hésitent pas à s’engager dans une démarche de double ou triple certification.

Quels sont les critères de demain ?

Face aux grandes évolutions, que ce soit sociétales, économiques ou environnementales, on assiste à l’apparition de nouvelles grilles d’évaluation de l’immobilier. En effet, les certifications et labels en matière d’immobilier s’imposent désormais comme un standard de conception, de réalisation et d’exploitation.

L’empreinte carbone est un vrai sujet pour le secteur immobilier, générateur d’émission de gaz à effet de serre. Ainsi, certifications et labels viennent prendre de plus en plus d’importance. Les matériaux, les savoir-faire moins énergivores ou bien encore le bâtiment qui produit de l’énergie au-delà de ses besoins permettent de réduire l’empreinte carbone. Autre critère :  le bien-être des collaborateurs ! Alors que l’humain est plus que jamais placé au centre des préoccupations pour les acteurs immobiliers, santé et confort font office de priorité. Pour mener à bien cette mission, la qualité de l’aire, l’isolation thermique et phonique ainsi que les différents services viennent modifier l’expérience utilisateur.

ACTUALITÉS

Suivez l'actualité du secteur

Ecowatt
Data

BNP Paribas Real Estate signataire de la charte Ecowatt

En octobre 2022 BNP Paribas Real Estate signait la charte EcoWatt qui engage des entreprises de tous secteurs à réduire leur consommation d’électricité et à relayer les informations garantissant la mobilisation de tous les Français lors des alertes EcoWatt. A travers des actions concrètes en faveur de la sobriété énergétique, BNP Paribas Real Estate prend part à la mobilisation nationale et accompagne clients et collaborateurs dans cette démarche. 

Lire la suite
So pop bureaux saint ouen
Future of Work

Avec So Pop, modulez vos surfaces de travail grâce à l’offre « bureau ajustable »

Étant l’un des premiers bâtiments tertiaires livré post-covid, l'immeuble de bureaux So Pop offre des espaces adaptés aux évolutions des modes de travail et permet aux salariés plus d’agilité et de nomadisme. Mais pour encore plus de flexibilité, So Pop propose à ses utilisateurs une solution « bureau ajustable », dont la vocation est de les accompagner dans leur déménagement et dans leur changement d’implantation en leur permettant de moduler à la hausse ou à la baisse leurs m².

Lire la suite
immeuble residentiel
Prospective

Le résidentiel : un actif résilient aux perspectives dynamiques

Le résidentiel a été ces dernières années l’un des segments les plus solides et résilients du marché immobilier français.Certains segments semblent cependant tirer leur épingle du jeu parmi lesquels les résidences gérées et le coliving. Prévisions et évolutions du marché immobilier résidentiel français en 2023. 

Lire la suite