Commerces, hôtel, immeubles résidentiels, ateliers, bureaux, etc., Le Village des Rosiers regroupe plusieurs activités et se conçoit comme un pôle multifonctionnel au service de la ville durable. Le programme s’inscrit complètement dans cette idée contemporaine de la « ville du quart-d’heure », concept qui valorise la possibilité à tout habitant d'accéder à ses besoins essentiels en moins de 15 minutes de marche ou à vélo. Une certaine idée de la ville qui permet de recréer des chaînes de solidarité, de favoriser les interactions citoyennes, les circuits courts et surtout d’agencer les quartiers de façon écoresponsable en réduisant les mobilités polluantes. Conçu par l’agence d’architecture DGM & Associés, Le Village des Rosiers insuffle l’esprit village au cœur de la densité métropolitaine. Y habiter, y travailler, s’y promener, flâner le long des boutiques, prendre un verre en terrasse dans l’ambiance tranquille d’un site piétonnier : voilà ce que propose ce nouveau quartier situé à seulement 300 mètres de Paris !

Le charme inimitable de Saint-Ouen

Déambuler dans le quartier des Puces

 

Saint-Ouen-sur-Seine s’impose aujourd’hui parmi les villes les plus recherchées en première couronne de Paris. Par son pouvoir d’attraction, la commune accueille désormais les grandes entreprises, les sociétés de la création et du design ou encore les artistes internationaux. Au cœur du célèbre quartier des Puces, c’est face au premier marché d’antiquités et d’objets d’art au monde que BNP Paribas Real Estate réalise Le Village des Rosiers. Un village urbain prêt à donner une nouvelle impulsion à cette partie de la ville déjà très tendance.

Dans le prolongement des 17e et 18e arrondissements, la ville présente désormais tous les atouts d’une commune attractive tout en préservant sa personnalité et sa quiétude. En renouant avec la Seine, elle n’a pas tardé à attirer de grands projets, dans le cadre d’une rénovation urbaine de grande ampleur.

Habiter Le Village des Rosiers c’est faire sien un environnement qui célèbre la culture et l’art de vivre au détour de ses rues. Délimité par la rue des Rosiers, la rue Biron, la rue Marie Curie et la rue Gagin, le programme s’intègre parfaitement dans le caractère unique du quartier, tout en se démarquant par sa personnalité singulière. Les espaces piétonniers du programme sont ouverts pendant la journée et fermés la nuit pour préserver la tranquillité des résidents. Le soir venu, les places se mettent en lumière sous les hauts mâts ponctuant l’espace à la manière de sculptures urbaines et un sol transparent éclaire naturellement cette promenade insoupçonnée.

Le cœur de la capitale en moins de 15 minutes

La ligne 14 et ses nouvelles stations

 

Depuis lundi 14 décembre 2020, une nouvelle ère s'est ouverte pour les habitants de Saint-Ouen-sur-Seine. Un nouveau tronçon de 5,8 km entre Gare Saint-Lazare et Mairie de Saint-Ouen, comprenant quatre nouvelles stations, a été mis en service.  Avec le prolongement de la ligne 14, Saint-Ouen-sur-Seine s'ouvre davantage sur Paris, en reliant Mairie de Saint-Ouen à Saint Lazare en 7 min.  Premier projet du Grand Paris Express à voir le jour, la ligne 14 devrait devenir la ligne la plus fréquentée de Paris. Elle permettra de rejoindre à l'horizon 2024 Saint-Denis Pleyel à l'aéroport d'Orly.

Architecture & Design

L’immobilier de prestige à taille humaine

 

Passé une grille majestueuse qui rend hommage à la rue des Rosiers par la délicatesse de ses motifs en forme de rose et sa ferronnerie ajourée, on entre sur la place des Rosiers, où la qualité de l’architecture, directement empruntée à l’esthétique industrielle du début du siècle et des années 30, domine. Le long de la rue Biron, de nombreux commerces et ateliers dédiés aux artisans et métiers d’art sont organisés sur un ou deux niveaux et dialoguent avec le marché historique du même nom qui lui fait face. Animée d’un hôtel au concept innovant et élégant, prochain lieu d’affluence du quartier avec ses restaurants en terrasse et de quelques commerces de quartier, cette seconde place assure une transition douce entre le voisinage trépidant du Marché aux Puces et l’atmosphère préservée des immeubles résidentiels.

Décoration intérieure

La « touche » Sarah Lavoine

 

Depuis plus de 15 ans, Sarah Lavoine impose son style et sa signature avec élégance, couleurs et confort autour de travaux d’architecture d’intérieur qui ont déjà fait de nombreux adeptes. Sa Maison s’affranchit aujourd’hui des règles avec panache et défend un art de vivre à la française prônant le bien-être. Des espaces pensés pour amener de la vie tout en respectant l’histoire des lieux et leurs âmes. Dialogues de matières, traitement de la lumière, métissage des styles et goût du détail, Sarah Lavoine déploie un style qui lui est propre pour un résultat résolument intemporel et élégant. Pour Le Village des Rosiers, Maison Sarah Lavoine souhaite créer des lieux de vie qui épousent le travail de l’architecte, préservant le caractère authentique et l’histoire du plus grand marché de brocantes et antiquités du monde, tout en apportant sa vision moderne et vivante au cœur de ce monument de la vie parisienne.

Résidence Croisière

Figure de proue du quartier

 

Véritable figure de proue par son imposante silhouette en forme de paquebot et par son emplacement à l'entrée du quartier, face au marché Biron, la résidence Croisière ne laissera personne indifférent.  Inspirée des années 30 et du « style paquebot », elle se reconnaît de loin par ses courbes et ses vastes terrasses en cascade. La résidence est conçue pour offrir à chaque appartement un espace extérieur généreux : long balcon ou vaste terrasse plein ciel, aux vues dégagées sur la ville, Paris et le Sacré-Cœur. La part belle est faite aux volumes et à la lumière naturelle à travers notamment les séjours d'angles qui multiplient les orientations pour une clarté optimale. Pour compléter cette belle offre, le hall est conçu par une architecte d'intérieur de renom et rappelle les codes du style Art Déco.

Découvrir la résidence Croisière à Saint Ouen

Majestic & Victoria

Les deux muses du Village des Rosiers

 

Inspirées du style Art Déco, les deux résidences se répondent dans une belle harmonie de formes géométriques. Avec leurs pierres de taille, leurs garde-corps en serrurerie et leurs modénatures de mosaïque, elles se démarquent par leur élégance.  Conçus autour de jardins paysagers, les appartements, pour la plupart traversants, se déclinent du studio au 5 pièces pour offrir aux résidents un large choix d'orientations et de vues contemplatives sur ce décor bucolique. Un cadre de vie exceptionnel au cœur du marché aux Puces et d'un nouveau quartier animé de commerces et de restaurants tendances.

Passé le porche depuis la rue Marie Curie, c’est par les allées du jardin que l’on accède aux halls d’entrée des résidences pour rejoindre en toute sérénité les appartements et les maisons. Pensé comme un dessin de verdure, le jardin se donne à voir depuis les appartements, offrant une véritable pause contemplative. La palette végétale se profile au plus près des espaces de vie et les jardins privatifs se fondent dans une végétation gommant toutes limites de clôture pour laisser libre cours au paysage. Les résidents profitent ainsi d’un univers verdoyant, calme et préservé de l’effervescence de la ville. 

Découvrir les résidences Majestic & Victoria à Saint Ouen

Résidence Avant-Garde

La silhouette puissante d’Avant-Garde complète et enrichit harmonieusement le parti-pris “Industriel” du front bâti rue Biron, nouvelle rue commerçante du quartier.

L’écriture architecturale marque sa différence par la couleur anthracite de ses lignes horizontales profilées. Sous l’élégant bardage métallique qui coiffe la toiture végétalisée, les façades accueillent le soleil de tous côtés, dans le camaïeu lumineux de la brique blanche et de la pierre claire. Le socle, en double hauteur, accueille un cabinet médical rue Gagin.

Du studio au 5 pièces, les appartements d’Avant-Garde s’organisent du rez-de-chaussée au 7e étage, chaque palier desservant 4 appartements seulement pour ménager la convivialité du lieu. La plupart des appartements bénéficient de multiples expositions

Découvrir la résidence Avant-Garde à Saint Ouen

Crédits photos : Imaginray

GARDEZ DE L'AVANCE

Lire nos autres actualités

réchauffement-climatique-immobilier
Territoires

Mieux comprendre le Décret Tertiaire

Dans un contexte de lutte contre le dérèglement climatique, de raréfaction des ressources, mais aussi de tensions géopolitiques et d’inflation galopante des prix de l’énergie, les enjeux de sobriété et d’efficacité énergétique sont plus que jamais d’actualité. Responsable de 43% de l’énergie finale totale consommée[1], tout en étant à l’origine de 30% des émissions de CO2 annuelles[2], le secteur de l’immobilier français – de la conception à l’utilisation en passant par la construction – est un acteur clé de la lutte contre le réchauffement climatique. Afin de réduire drastiquement notre consommation d’énergie et notre empreinte carbone, il est essentiel de rénover massivement le parc immobilier existant ancien, tout en optimisant son exploitation et son usage.

Lire la suite
les essentiels clamart
Territoires

Les Essentiels, un immeuble résidentiel haut standing au style Art Déco

Le secteur de l’immobilier fait aujourd’hui plus que jamais face à de nombreux défis sous les effets conjugués des mutations sociétales, technologiques, écologiques ou encore démographiques. L’heure est plus que jamais à la sobriété, notamment spatiales, et à une utilisation frugale de nos ressources.

Lire la suite
Ville durable
Prospective

Low Tech urbaine, une démarche au service d’une fabrique de la ville plus durable, vertueuse et responsable ?

Les méthodes les plus efficaces pour lutter efficacement contre le dérèglement climatique, s’adapter à la raréfaction des ressources, fabriquer les villes de demain ou encore optimiser la gestion des déchets, doivent-elles, et peuvent-elles, reposer inexorablement sur le progrès technologique, la high tech, les Intelligences Artificielles (IA) et les technologies « vertes » ?

Lire la suite