La période de crise sanitaire que nous venons de traverser est sans précédent et appelle à une remise en question de nos organisations, process et futurs projets. Pour les professionnels de l’immobilier et les entreprises utilisatrices de locaux professionnels se posent notamment la double question du retour au bureau et de l’accueil de leurs collaborateurs mais aussi de leurs futurs projets immobiliers : quel sera le visage de l’immeuble de bureau demain ? quels critères sont désormais à prendre en compte dans la recherche de locaux professionnels ? quels impacts les mesures sanitaires et de distanciation sociales vont-elles avoir sur les bureaux ? … Autant de questions qui trouvent désormais assez logiquement leur place dans les cahiers des charges des entreprises à la recherche de nouveaux locaux professionnels. Pour y trouver un début de réponse, BNP Paribas Real Estate a interrogé un panel de ses clients. Découvrez les premiers résultats de l’enquête sur les utilisateurs de locaux professionnels à l’épreuve de la crise COVID19.

Les entreprises ont-elles maintenues leurs projets immobiliers durant la crise ?

 

Le premier trimestre a enregistré un volume des transactions en Europe et en baisse significative de -28 % comparée au T1 2019, soit 2,34 M m². Cependant, il est à noter que le take up avait déjà commencé à ralentir en 2019 sur la plupart des marchés européens et que ce ralentissement devrait être encore plus visible au T2 et T3 2020.

Néanmoins, la plupart des deals qui devaient être signés au premier trimestre ont réussi à être conclus. Les transactions qui en revanche devaient se conclure au T2 et au T3 sont majoritairement suspendues ou annulées même si quelques grands projets restent d’actualité. Cela est vrai sur la plupart des marchés européens et aura un impact significatif sur la prise à bail en 2020 qui pourrait chuter de 41 %. Des données confirmées par l’enquête réalisée par BNP Paribas Real Estate « Les utilisateurs de locaux professionnels à l’épreuve de la crise COVID 19 », puisque 44 % des utilisateurs interviewés confient avoir reportés leurs projets immobiliers et 8 % les avoir annulés.

Certains marchés semblent moins touchés que d’autres à l’instar de l’Allemagne. L’impact sur le marché des bureaux dépendra en réalité de la rapidité avec laquelle l’activité du marché pourra reprendre.

La France semble toutefois sur la bonne voie puisque sur l’ensemble des sondés de l’enquête, 27 % affirment avoir des projets en cours.

Vers une remise en perspectives des critères de sélection des locaux professionnels ?

 

A court et moyen terme, les entreprises ont dû s’adapter pour assurer la sécurité de leurs collaborateurs mais aussi de leurs clients. Au-delà de l’aspect purement sanitaire, elles se sont mobilisées massivement pour faire de la santé et de la sécurité leur priorité… et démontrer ainsi l’importance du vecteur humain dans le choix de leurs décisions. A l’issue de la crise sanitaire et à l’aube du déconfinement, nombreuses se sont tournées vers leur Property Manager pour instaurer de nouveaux réflexes dans leurs locaux, que ce soit concernant les flux et la circulation, la communication, les réflexes à adopter ou la mise en place de services additionnels.

Ainsi parmi les utilisateurs interrogés sur les critères d’importance à retenir dans le cadre de leurs futurs projets immobiliers, ont été relevés comme très importants :

  • Le bien-être des collaborateurs à 64 %
  • La sécurité sanitaire à 57 %
  • La localisation des locaux professionnels à 57 % également
  • Les coûts immobiliers à 52 %

Des considérations qui semblent bouleversées au regard de la crise sanitaire passée et qui font écho à la mise en place du télétravail massif durant cette période. La flexibilité des espaces devrait être également de mise pour permettre à ces utilisateurs de concrétiser de nouveaux leurs projets en toute sécurité. Gage que des ajustements juridiques seront nécessaires pour assouplir les réglementations en vigueur.

[METHODOLOGIE]

La présente étude a été réalisée par les équipes de BNP Paribas Real Estate auprès d’un échantillon de 157 utilisateurs sur la période du 12 au 26 mai 2020. Ces entreprises, utilisatrices de locaux professionnels ont notamment été interrogées sur l’aménagement de leurs locaux, leurs projets immobiliers ou encore leurs relations avec bailleurs et property managers. Parmi les 157 personnes qui se sont prêtés à ce questionnaire en ligne, 45 occupaient la place de CEO/président, 30 celle de gérant, 20 celle de directeur immobilier et 15 celle de directeur administratif et financier. La part restante englobant des directeurs de communication, des directeurs logistiques, des directeurs de services généraux, des directeurs de ressources humaines, des directeurs des achats, des directeurs commerciaux, des consultants, des assistants commerciaux/de direction et des asset managers. 

ACTUALITÉS

Suivez l'actualité du secteur

Ecowatt
Data

BNP Paribas Real Estate signataire de la charte Ecowatt

En octobre 2022 BNP Paribas Real Estate signait la charte EcoWatt qui engage des entreprises de tous secteurs à réduire leur consommation d’électricité et à relayer les informations garantissant la mobilisation de tous les Français lors des alertes EcoWatt. A travers des actions concrètes en faveur de la sobriété énergétique, BNP Paribas Real Estate prend part à la mobilisation nationale et accompagne clients et collaborateurs dans cette démarche. 

Lire la suite
So pop bureaux saint ouen
Future of Work

Avec So Pop, modulez vos surfaces de travail grâce à l’offre « bureau ajustable »

Étant l’un des premiers bâtiments tertiaires livré post-covid, l'immeuble de bureaux So Pop offre des espaces adaptés aux évolutions des modes de travail et permet aux salariés plus d’agilité et de nomadisme. Mais pour encore plus de flexibilité, So Pop propose à ses utilisateurs une solution « bureau ajustable », dont la vocation est de les accompagner dans leur déménagement et dans leur changement d’implantation en leur permettant de moduler à la hausse ou à la baisse leurs m².

Lire la suite
immeuble residentiel
Prospective

Le résidentiel : un actif résilient aux perspectives dynamiques

Le résidentiel a été ces dernières années l’un des segments les plus solides et résilients du marché immobilier français.Certains segments semblent cependant tirer leur épingle du jeu parmi lesquels les résidences gérées et le coliving. Prévisions et évolutions du marché immobilier résidentiel français en 2023. 

Lire la suite