Changement climatique, démographie croissante, conséquences multiples de la crise sanitaire, nouvelles technologies… les villes sont en perpétuelle évolution et doivent constamment faire face à de profondes mutations en s’adaptant, se transformant et en innovant. Ayant conscience de ces enjeux fondamentaux qui se répercutent sur l’ensemble des acteurs des espaces urbains, BNP Paribas Real Estate s’interroge sur les ressources dont elle dispose pour agir sur la fabrique de la ville de demain. En associant son expertise avec celles des partenaires de son écosystème (démarche d’open innovation), l’entreprise est aujourd’hui en mesure de proposer des solutions innovantes.

C’est dans ce cadre que BNP Paribas Real Estate est devenue mécène et partenaire actif du premier think tank sur les intelligences artificielles (IA) urbaines, Urban AI. Comment l’IA peut-elle contribuer à la création de villes durables et toujours plus inclusives? Quelles sont les potentielles applications de l’IA urbaine tout en respectant l’épanouissement et les citoyennetés ? Comment différentes villes du monde utilisent-elles l'IA avec succès et quels enseignements de leurs échecs? Afin d’être au plus près des recherches exploratoires sur ces questions aux enjeux multiples, mais aussi des chercheurs de diverses disciplines, BNP Paribas Real Estate soutient le programme Emerging Leaders développé par Urban AI.
 

Urban AI, un écosystème international et une communauté pluridisciplinaire

Urbaniser l’intelligence artificielle

Urban AI a été fondé par Hubert Béroche suite à un tour du monde de 6 mois, durant lequel il a exploré 12 métropoles et rencontré plus de 130 acteurs de l’IA. C’est au cours de cette phase de maturation, axée sur la compréhension des potentiels impacts de l’IA sur les villes, que le concept d’IA urbaine est né. Concept qui a ensuite été collectivement développé dans le rapport URBAN AI puis approfondi auprès de la Chaire ETI de l’IAE Paris Sorbonne Business School, avant de donner naissance au think tank.

Urban AI est aujourd’hui un think tank qui fédère un écosystème international et une communauté pluridisciplinaire. Il a pour objectif de proposer des modes de gouvernances éthiques et des usages durables de l’IA urbaine, à travers une production de travaux et la réalisation d’expérimentations. Urban IA se veut également un espace d’échange et de rencontre. Un lieu de débat qui accueille une diversité de points de vue autour de l’IA et de l’avenir des villes. Un laboratoire d’idées qui aide les citoyens, décideurs publics et entreprises à s’emparer de l’IA urbaine.

L’ambition d’Urban AI est d’urbaniser l’intelligence artificielle, c’est-à-dire de s’inspirer de propriétés fondamentalement urbaines pour imaginer, concevoir, développer et maintenir des IA. Cette approche ambitionne de préserver les cultures locales, renforcer le vivre-ensemble, embellir les villes et protéger le vivant. 

Comment l’IA urbaine peut-elle être au service des ville de demain ?

Un large spectre d’utilisation

Réduire les émissions de carbone, optimiser les ressources et les consommations d’énergie et d’espaces, accroitre la biodiversité urbaine, construire des immeubles durables, inclusifs et résilients, améliorer les différents flux urbains, renforcer la démocratie locale, la planification urbaine et la sécurité… ne sont que quelques exemples du champ des possibles inhérents à l’intelligence artificielle appliquée aux villes.

En effet, grâce à l’Internet des objets (IoT), les technologies numériques telles que l’IA offrent désormais une multitude de solutions pour l’urbanisme, et plus globalement pour la fabrique de la ville de demain. En cela, l’espace public peut être réinventé, la façon dont nous nous déplaçons dans la ville peut être optimisée et la vie quotidienne des habitants et utilisateurs d’une ville peut être améliorée.

Ainsi, les principales idées reposent sur :

  • •    La mise des données collectées au service de la performance
  • •    La ville intelligente (qui capte, conserve, reçoit et envoie des données), qui ouvre la voie à des solutions plus économiques et sur-mesure, tout en étant centrée sur l’utilisateur ;
  • •    Les composantes de la ville, qui pourront à ce titre communiquer les unes avec les autres, comme les voitures aux parcmètres ou les ambulances aux hôpitaux.

« S’adapter et répondre aux nouveaux usages est un enjeu stratégique pour l’immobilier et la ville de demain. BNP Paribas Real Estate s’applique à toujours faire coexister les nouvelles technologies, l'environnement et l’humain au centre de sa stratégie d’entreprise. Nous croyons en une ville plus mixte, plus humaine, plus ouverte, plus inclusive et plus respectueuse des libertés, des individualités et des différences. Si l’IA propose des futures solutions bénéficiant d’abord aux citoyens sur des sujets du mieux vivre ensemble et du développement durable, nous devons accompagner collectivement ces réflexions innovantes avec notre écosytème d’acteur immobilier. »

Laurent Pavillon
Laurent Pavillon
Global Head of Business Services, BNP Paribas Real Estate

BNP Paribas Real Estate soutient le programme Emerging Leaders

Développer des solutions aux défis de la ville

Face à toutes ces potentielles utilisations de l’IA urbaine, et aux nombreuses retombées positives qui en découleraient, le think tank Urban AI a décidé de mettre en place un programme dédié aux étudiants, chercheurs et professionnels, âgés de moins de 30 ans, qui s’intéressent au domaine émergent de l’intelligence artificielle urbaine. Soutenu et financé par BNP Paribas Real Estate, le programme Emerging Leaders vise à :

 

  • -    Avoir une vision systémique et une approche multidisciplinaire de l’IA urbaine ;
  • -    Utiliser l’IA urbaine pour développer des solutions aux défis de la ville ;
  • -    Collaborer avec des organisations institutionnelles et entre coéquipiers ayant une expertise complémentaire.
     

La première partie du programme Emerging Leaders regroupe une série de 15 conférences lors desquelles scientifiques, entrepreneurs et décideurs de renom sont invités à s’exprimer sur ce sujet. Cette première partie vise à fournir une vue d’ensemble des applications de l’IA urbaine dans le monde et à explorer leurs utilisations durables. C’est aussi une invitation à considérer les questions éthiques soulevées par les systèmes d’IA et à dépasser le paradigme de la « Smart City ».

Au cours de la deuxième partie du programme, les candidats devront proposer des solutions d’IA urbaine pour aider les villes partenaires à lutter contre le changement climatique. Pour ce projet, et sous l’égide de la célèbre sociologue Saskia Sassen, ils devront collaborer au sein d’un groupe multidisciplinaire et multiculturel, tout en appliquant les connaissances et les méthodologies apprises lors des conférences.

Le résultat final du programme est un livre papier co-écrit avec les jeunes candidats, les conférenciers et les mentors. En plus de rassembler les résultats des différents projets, le livre synthétisera les idées des conférences. Il sera aussi un espace d’expression où les jeunes chercheurs auront l’occasion de partager des analyses, des opinions et des réflexions sur l’IA urbaine et l’avenir des villes.

Les nouvelles technologies telles que l’IA offrent aux acteurs de la ville un large spectre de nouvelles possibilités pour faire de la ville de demain un espace plus agréable, fonctionnel, durable, résilient, inclusif ou encore sécuritaire. Elles imposent également aux différents acteurs de la ville de redéfinir leur manière de penser, concevoir et construire la ville, en intégrant notamment l’humain au cœur de chaque projet, que ce soit grâce aux données collectées ou grâce à la participation citoyenne via des outils de communication numériques et connectés. Avec ce partenariat, BNP Paribas Real Estate renforce son influence et ses possibilités d’agir sur la fabrique de la ville de demain. 

GARDEZ DE L'AVANCE

Suivez l'actualité du secteur

réchauffement-climatique-immobilier
Territoires

Mieux comprendre le Décret Tertiaire

Dans un contexte de lutte contre le dérèglement climatique, de raréfaction des ressources, mais aussi de tensions géopolitiques et d’inflation galopante des prix de l’énergie, les enjeux de sobriété et d’efficacité énergétique sont plus que jamais d’actualité. Responsable de 43% de l’énergie finale totale consommée[1], tout en étant à l’origine de 30% des émissions de CO2 annuelles[2], le secteur de l’immobilier français – de la conception à l’utilisation en passant par la construction – est un acteur clé de la lutte contre le réchauffement climatique. Afin de réduire drastiquement notre consommation d’énergie et notre empreinte carbone, il est essentiel de rénover massivement le parc immobilier existant ancien, tout en optimisant son exploitation et son usage.

Lire la suite
les essentiels clamart
Territoires

Les Essentiels, un immeuble résidentiel haut standing au style Art Déco

Le secteur de l’immobilier fait aujourd’hui plus que jamais face à de nombreux défis sous les effets conjugués des mutations sociétales, technologiques, écologiques ou encore démographiques. L’heure est plus que jamais à la sobriété, notamment spatiales, et à une utilisation frugale de nos ressources.

Lire la suite
Ville durable
Prospective

Low Tech urbaine, une démarche au service d’une fabrique de la ville plus durable, vertueuse et responsable ?

Les méthodes les plus efficaces pour lutter efficacement contre le dérèglement climatique, s’adapter à la raréfaction des ressources, fabriquer les villes de demain ou encore optimiser la gestion des déchets, doivent-elles, et peuvent-elles, reposer inexorablement sur le progrès technologique, la high tech, les Intelligences Artificielles (IA) et les technologies « vertes » ?

Lire la suite