Dans ce nouveau numéro de Real Catch Up, le podcast de BNP Paribas Real Estate qui observe, analyse et décrypte le secteur de l’immobilier et la ville de demain, nous abordons le sujet de la biodiversité. Quelles sont les bénéfices d’une biodiversité riche et abondante au sein d’une métropole ? Comment BNP Paribas Real Estate intègre cette composante névralgique au sein de ses projets immobiliers ? Catherine Papillon, Directrice développement durable et RSE chez BNP Paribas Real Estate, revient pour nous dans ce podcast sur cet enjeu on ne peut plus d’actualité.

Biodiversité : des retombées positives pour le vivant comme pour l’immobilier

Inscrire la biodiversité dans les projets immobiliers

 

Alors que plus des deux-tiers de la population mondiale vivra en ville à l’horizon 2050, et face aux potentielles conséquences alarmantes engendrées par le réchauffement climatique, il est nécessaire que l’ensemble des acteurs privés comme publics inscrivent la biodiversité dans chacune de leurs démarches, que ce soit pour la conception et la construction d’un immeuble ou pour la politique d’aménagement d’un quartier. Mais qu’entendons-nous par biodiversité ?

La biodiversité comprend l’ensemble des êtres vivants et des écosystèmes dans lesquels ils vivent. Cela comprend à la fois les plantes, les animaux, les champignons ou encore les bactéries. Il s’agit donc de toutes les formes de vie réparties dans une diversité de milieux : les océans, prairies, forêts, jardins, mais aussi espaces végétalisés que nous avons en ville.

Catherine Papillon
CATHERINE PAPILLON, DIRECTRICE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA RSE
BNP Paribas Real Estate

Si la biodiversité représente souvent un défi majeur et un coût important pour les métropoles et les promoteurs immobiliers, ses bénéfices sont indiscutables tant pour le vivant que pour l’immobilier. Amélioration de la qualité de vie et du bien-être, création de lien social, réduction des ilots de chaleur, rétention des eaux pluviales ne sont que quelques-unes des retombées positives de la biodiversité en ville. « La biodiversité contribue à rendre les villes plus agréables, vivables et désirables », résume Catherine Papillon.

Comment BNP Paribas Real Estate intègre-t-elle la biodiversité dans ses métiers ?

Œuvrer pour un immobilier durable grâce à la biodiversité

 

BNP Paribas Real Estate a pris des engagements forts pour contribuer positivement Vous en à la biodiversité. 

La biodiversité rend les bâtiments plus durables en créant de la valeur à la fois économique, environnementale et sociale. Ce n’est donc pas un effet de mode. Ce sujet, chez BNP Paribas Real Estate, nous anime depuis de nombreuses années, que ce soit dans nos différentes lignes de métiers ou dans les immeubles que nous concevons, gérons ou occupons. Depuis 2016, nous en avons fait un axe important de notre politique RSE, au même titre que la réduction des émissions carbone ou des économies d’énergie.

Catherine Papillon
CATHERINE PAPILLON, DIRECTRICE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA RSE
BNP Paribas Real Estate

Cette volonté se retrouve également à METAL 57, démonstrateur des savoir-faire de BNP Paribas Real Estate, qui donne la part belle à la biodiversité.

En outre, BNP Paribas Real Estate a développé un panel d’outils visant à intégrer la biodiversité dans ses activités. Des catalogues de solutions et grilles d’analyses permettent ainsi d’évaluer le potentiel écologique d’un site ou d’un immeuble existant, afin d’établir un plan d’action à suivre. Enfin, « des indicateurs et objectifs de performance ont été conçus et validés avec nos équipes métiers pour piloter et mesurer nos progrès dans la durée », ajoute Catherine Papillon.

Vous en voulez plus ?

GARDEZ DE L'AVANCE

Lire nos autres actualités

réchauffement-climatique-immobilier
Territoires

Mieux comprendre le Décret Tertiaire

Dans un contexte de lutte contre le dérèglement climatique, de raréfaction des ressources, mais aussi de tensions géopolitiques et d’inflation galopante des prix de l’énergie, les enjeux de sobriété et d’efficacité énergétique sont plus que jamais d’actualité. Responsable de 43% de l’énergie finale totale consommée[1], tout en étant à l’origine de 30% des émissions de CO2 annuelles[2], le secteur de l’immobilier français – de la conception à l’utilisation en passant par la construction – est un acteur clé de la lutte contre le réchauffement climatique. Afin de réduire drastiquement notre consommation d’énergie et notre empreinte carbone, il est essentiel de rénover massivement le parc immobilier existant ancien, tout en optimisant son exploitation et son usage.

Lire la suite
les essentiels clamart
Territoires

Les Essentiels, un immeuble résidentiel haut standing au style Art Déco

Le secteur de l’immobilier fait aujourd’hui plus que jamais face à de nombreux défis sous les effets conjugués des mutations sociétales, technologiques, écologiques ou encore démographiques. L’heure est plus que jamais à la sobriété, notamment spatiales, et à une utilisation frugale de nos ressources.

Lire la suite
Ville durable
Prospective

Low Tech urbaine, une démarche au service d’une fabrique de la ville plus durable, vertueuse et responsable ?

Les méthodes les plus efficaces pour lutter efficacement contre le dérèglement climatique, s’adapter à la raréfaction des ressources, fabriquer les villes de demain ou encore optimiser la gestion des déchets, doivent-elles, et peuvent-elles, reposer inexorablement sur le progrès technologique, la high tech, les Intelligences Artificielles (IA) et les technologies « vertes » ?

Lire la suite