Dans ce premier numéro de Real Catch Up, le podcast de BNP Paribas Real Estate qui observe, analyse et décrypte le secteur de l’immobilier et la ville de demain, une thématique d’importance majeure est mise à l’honneur : la reconversion du patrimoine immobilier. La reconversion et la reconfiguration des bâtiments représentent, à bien des égards, l’avenir de l’immobilier. Ils ont clairement un impact direct sur la façon dont les infrastructures font partie de la ville et sur la vie de ceux qui y vivent. Découvrons comment avec Caroline Sainderichin, Deputy Managing Director, in charge of tertiary production chez BNP Paribas Real Estate.

Pourquoi opter pour la reconversion des bâtiments ?

Vers une nouvelle façon d’appréhender l’immobilier

 

Avec près de 50 millions de tonnes de déchets générées chaque année par le seul secteur du bâtiment[1], acteurs étatiques comme privés se doivent d’entreprendre des démarches de réduction drastique de leurs déchets. C’est aussi pour beaucoup l’occasion de conserver une empreinte du passé et de préserver l’histoire, l’architecture et le patrimoine de certains sites, tout en ancrant un bâtiment dans son époque.

Plutôt que de détruire pour reconstruire, le secteur de l’immobilier se tourne de plus en plus vers la reconversion de sites et de patrimoines existants. Mais qu’entendons-nous par reconversion ?

[1] Déchets du bâtiment | Ministères Écologie Énergie Territoires (ecologie.gouv.fr)

On peut considérer que la reconversion est une transformation d’activités d’un territoire en vue de son adaptation à un nouvel environnement qu’il soit économique, technologique, géopolitique, social ou culturel. Pour ce qui concerne la reconversion ou la reconfiguration d’un bâtiment déjà existant, il faut surtout que l’intervention soit juste, ciblée et réfléchie. Donc ça peut être une rénovation, et même aller jusqu’à une réhabilitation lourde. Le tout étant de refaire vivre un patrimoine, une architecture, une singularité esthétique qu’on souhaite poursuivre dans le temps. Contrairement à ce qu’on peut croire, c’est finalement plus cher de faire une reconversion [qu’une construction en neuf]. Mais c’est aussi tous les enjeux environnementaux de demain. Et je pense aujourd’hui que toute entreprise, telle que BNP Paribas Real Estate, se doit de répondre à ces enjeux planétaires.

Caroline Sainderichin BNP Paribas Real Estate
Caroline Sainderichin, DIRECTRICE GÉNÉRALE ADJOINTE PROMOTION IMMOBILIER D’ENTREPRISE
chez BNP Paribas Real Estate

METAL 57, un exemple de reconversion réussie ?

Forger une continuité entre passé et présent

 

« METAL 57 illustre à bien des égards le futur du monde de l’immobilier. Aujourd’hui, il y a beaucoup plus de projets à reconstruire qu’à construire, notamment à cause de la rareté du foncier, des enjeux écologiques qui sont majeurs aujourd’hui et qui sont au cœur des préoccupations de BNP Paribas Real Estate », fait savoir Caroline Sainderichin.

A l’origine, l’ensemble d’ateliers de métalleries numéro 57 du groupe Renault était implanté à la place du siège social de BNP Paribas Real Estate. Pour Caroline Sainderichin, « c’est vraiment le propre d’un projet de reconversion puisqu’on parle d’un bâtiment initialement industriel à un bâtiment à usage tertiaire aujourd’hui. Tout l’enjeu de la reconversion est de changer les usages et de s’approprier les enjeux du monde de l’immobilier de demain ».

METAL 57 va devenir un lieu iconique puisque c’est un lieu qui a vocation à être générateur de moments de vie au service de la ville durable et de l’inclusivité. On pourra traverser METAL 57 via la rue intérieure, qu’on soit collaborateur de BNP Paribas Real Estate ou qu’on soit riverain. Ce qui permettra à la fois d’appréhender l’architecture de Claude Vasconi, la nouvelle architecture de Dominique Perrault tout en s’appropriant le lieu et le quartier. L’objectif de METAL 57, pour nous, est que cet immeuble devienne un lieu de vie, un lieu d’échanges, un démonstrateur de nos métiers, expertises et savoir-faire. Finalement, reconvertir pour BNP Paribas Real Estate, c’est refaire vivre, décarboner, magnifier le patrimoine et l’ancrer dans la vie contemporaine.

Caroline Sainderichin BNP Paribas Real Estate
Caroline SAINDERICHIN, DIRECTRICE GÉNÉRALE ADJOINTE PROMOTION IMMOBILIER D’ENTREPRISE
chez BNP Paribas Real Estate

Vous en voulez plus ?

GARDEZ DE L'AVANCE

Lire nos autres actualités

biodiversite
Prospective

Pourquoi l’immobilier a tout à gagner à investir dans l’immobilier durable ?

Dans ce nouveau numéro de Real Catch Up, nous abordons le sujet de l’immobilier « vert » ou « durable ». Pourquoi acteurs privés comme publics des secteurs du bâtiment ont tout intérêt à investir dans l’immobilier durable ? Quelles seraient les potentielles retombées positives pour la ville de demain ? Nehla Krir, Head of Sustainability, BNP Paribas Real Estate Investment Management (REIM), revient pour nous dans ce podcast sur cet enjeu on ne peut plus d’actualité.

Lire la suite
Ville durable
Territoires

Marché de l'immobilier de commerce en Europe : la reprise se confirme

L’investissement en immobilier de commerce a connu une hausse significative au 1 er semestre 2022 (+23 % en glissement annuel) avec un volume total de 19,7 milliards d’euros. Au cours des 12 derniers mois, le volume d’investissement dans les locaux commerciaux en Europe a atteint 43,2 milliards d’euros, en progression de 19 %

Lire la suite
Esg
Territoires

Pourquoi l’immobilier a tout à gagner à concevoir avec plus de biodiversité ?

Dans ce nouveau numéro de Real Catch Up, le podcast de BNP Paribas Real Estate qui observe, analyse et décrypte le secteur de l’immobilier et la ville de demain, nous abordons le sujet de la biodiversité. Quelles sont les bénéfices d’une biodiversité riche et abondante au sein d’une métropole ? Comment BNP Paribas Real Estate intègre cette composante névralgique au sein de ses projets immobiliers ? Catherine Papillon, Directrice développement durable et RSE chez BNP Paribas Real Estate, revient pour nous dans ce podcast sur cet enjeu on ne peut plus d’actualité.

Lire la suite