L’économie circulaire et le réemploi des matériaux sont des sujets essentiels que nous cherchons à intégrer à nos projets immobiliers. C’est notamment le cas de la tour Senckenberg à Francfort, où nous avons utilisé de l’aluminium recyclé pour construire la façade de l’immeuble. Ces sujets sont devenus cruciaux du fait notamment de l’inflation du prix des matériaux en raison des délais de fabrication et de livraison. En effet, le bouleversement de la chaîne d’approvisionnement et la fermeture de beaucoup d’entrepôts pendant la pandémie de Covid-19 ont eu de nombreuses répercussions sur le secteur et ces enjeux restent toujours d’actualité aujourd’hui.

Cette situation a entraîné d’importants problèmes d’approvisionnement sur un certain nombre de nos chantiers. Ceux-ci auraient pu être évités par la simple utilisation de matériaux recyclés ou par le recours à des matériaux issus de filière du réemploi dans nos processus de construction
, et sans que cela ne nécessite d’adaptation particulière. 
À cela s’ajoute le désir croissant que nous avons d’être plus responsables dans nos façons de consommer. En conséquence, de plus en plus d’entreprises se positionnent sur la fourniture de matériaux recyclés ou réutilisables, ce qui les aide à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Pour répondre à cette demande, de plus en plus d’acteurs se positionnent sur le marché pour structurer et densifier l’offre en matériaux recyclés et réutilisables. Tout cela est le résultat d’une augmentation de la demande dû en partie à une prise de conscience globale, et la réponse à des objectifs environnementaux forts, établis par les gouvernements. 

Cette tendance ne peut qu’aller en s’amplifiant et nous nous devons de l’accompagner et de la porter, non seulement pour les chantiers de construction et les projets individuels, mais aussi pour qu’elle forme la base de nos stratégies. De plus, il va devenir crucial de considérer l’offre existante pour nous permettre, d’identifier dans le cadre de nos projets immobiliers, si des matériaux sont disponibles à proximité des sites de construction. De plus, les friches industrielles dont les grands espaces ne sont plus exploités, pourraient être utilisées pour stocker ces ressources. Avec l’aide et la collaboration de nos différents partenaires, nous appelons donc à réfléchir attentivement à la manière dont les matériaux peuvent être recyclés et transformés à l’avenir.

Une approche européenne des projets durables

Reconvertir les immeubles à l’aune de leurs histoires

 

En tant qu’acteur paneuropéen, nous sommes impliqués dans des projets à travers tout le continent. La manière dont nous conduisons ces projets peut cependant varier, car nous nous adaptons aux législations et aux directives locales. Ainsi, la réalisation de ceux-ci diffère à plusieurs égards.

À Londres par exemple, il est possible de déconstruire des immeubles sans pour autant nuire à l’histoire de la ville ou à son architecture. À l’inverse, la ville de Paris abrite une multitude de bâtiments historiques qui ne peuvent être démolis en raison de leurs valeurs patrimoniales et architecturales.

Sans imaginer une stratégie standardisée, nous cherchons à initier une méthodologie européenne qui permette de suivre un ensemble de procédures fondamentales. Ainsi, lors du démarrage d’un nouveau projet, nous évaluerions par le biais d’un monitoring précis, les actions mises en œuvre au regard des objectifs fixés.  Cette démarche pourrait être appliquée de la conception jusqu’à la démolition d’un bâtiment, surtout lorsqu’un immeuble doit être détruit ou rénové pour permettre un nouveau design ou une utilisation différente. Ceci devrait garantir la viabilité économique des projets.

L’avenir des projets de reconversion

Une tendance accélérée de la reconversion d’immeubles

 

La reconversion d’immeubles existants ne peut que s’accélérer dans les années à venir, en particulier pour des villes comme Londres et Paris, qui sont incroyablement denses et qui ne peuvent être agrandies. Bien qu’il y ait de la place pour ajouter de nouveaux immeubles dans des villes comme Berlin, Lisbonne ou Madrid, l’augmentation du prix des matériaux va devoir être prise en compte lors de la démolition des immeubles comme dans les projets de construction. C’est bien cette question qui va nous obliger à reconsidérer la manière dont nous allons adapter les immeubles à l’avenir. Ainsi, l’histoire de chaque ville demeure, tout en accueillant de nouvelles manières d’interagir, de vivre et de travailler.

Hexagon : la transformation d’un immeuble de bureaux à Covent Garden à Londres

Un immeuble niché au coeur de Londres, construit dans les années 60, vient de connaître une nouvelle vie. Au travers d’une transformation radicale, l’immeuble offre des prestations de luxe et propulse le bâtiment dans le XXIe siècle. L’immeuble de forme hexagonale abrite 51 appartements, qui jouissent de la vue offerte par cette construction qui est le seul gratte-ciel du secteur. L’immeuble de bureaux étant resté vacant plusieurs années, le projet de reconversion a permis de réutiliser l’espace existant et de moderniser la façade pour en faire un extérieur à la fois contemporain et classique.

Alors que l’immeuble s’élevait initialement sur 13 étages, 2 niveaux supplémentaires ont été ajoutés à la structure d’origine, permettant d’inclure des appartements de type penthouse à ce projet. En plus d’offrir des appartements disponibles à l’accession privée, Hexagon propose également 6 logements sociaux et 7 appartements à loyers modérés.

Des matériaux de haute qualité ont été utilisés pour assurer la reconversion d’Hexagon dans sa nouvelle destination, et l’immeuble se distingue donc par la richesse de sa conception architecturale et par ses intérieurs somptueux. Grâce à un service de conciergerie disponible 24h/24 et 7j/7, les résidents bénéficient d’un cadre de vie luxueux et de services premium, dans l’un des endroits les plus recherchés de Londres.

Découvrir Hexagon

METAL 57 : préserver l’histoire d’un immeuble emblématique à Boulogne-Billancourt

Au début des années 80, l’architecte Claude Vasconi a conçu l’immeuble 57 Metal qui devait abriter une usine Renault. Plus tard, lorsque Renault a délocalisé la production, l’immeuble est resté vacant. Cependant, cette structure emblématique a été construite de telle façon qu’à travers un projet majeur de reconstruction on pouvait le ré-imaginer et en faire un immeuble de bureaux multifonctionnel. L’architecte Dominique Perrault a relevé le défi, en conservant les supports et sections de la structure de l’immeuble, tout en ajoutant de nouveaux éléments en acier et en faisant une réplique à l’identique du toit originel en dents de scie. Des briques de l’immeuble de Vasconi ont été récupérées pour construire une partie de la rue intérieure. C’est ainsi que METAL 57 est né, rassemblant deux architectes de deux siècles différents, et mettant en valeur un immeuble dont l’histoire a été modernisée mais sûrement pas oubliée.

En savoir plus sur METAL 57

Horti : comment des immeubles historiques s’intègrent dans nos villes d’aujourd’hui ?

Milan est une ville à l’architecture multiple. À la fin des années 80, à proximité de la cathédrale gothique Il Duomo, trois bâtiments historiques qui avaient hébergé les Petites Soeurs des Pauvres étaient laissés à l’abandon. Grâce à l’acquisition des bâtiments par BNP Paribas Real Estate et à l’architecte Michele De Lucchi, ces immeubles entament un nouveau chapitre de leur existence. Reconvertis en sept maisons de ville et 70 appartements, les bâtiments ont été modernisés tout en laissant leurs structures historiques intactes. Par exemple, les plafonds voûtés et les murs existants ont pu être conservés grâce à une technologie de pointe.

Le jardin qui entoure le bâtiment revêt une importance historique car des espèces végétales rares y ont jadis prospéré. C’est pourquoi ce dernier, qui bénéficie bien évidemment aux résidents, est également ouvert au public pendant la journée, et accueille donc en son sein les habitants de Milan en quête de quiétude, d’histoire et d’espaces verts. Grâce à l’emploi de matériaux de haute qualité et à des finitions sophistiquées, le bâtiment Horti permet à ses habitants de profiter d’un niveau de vie exceptionnel, tout en préservant la couleur historique de la ville dans laquelle ils vivent.

En savoir plus sur Horti

Crédits photos :
Horti : Olivia Spiegeleer, Redfish Design - Architectes : Michele De Lucchi et Daniele Fiori (studio DFA Partners)
Hexagon :  Alex James - Architecte : Squire and Partners
Métal 57 : Ooshot-Xavier Alexandre Pons - Architecte : Dominique Perrault

GARDEZ DE L'AVANCE

LIRE NOS AUTRES ACTUALITÉS

mobilite-transport
Territoires

BNP Parivas Real Estate s'appuie sur Arval pour définir et implémenter sa nouvelle politique de mobilité durable

BNP Paribas Real Estate renforce sa politique de mobilité durable en accord avec ses engagements RSE et les enjeux de la ville de demain.

 

Arval, leader de la location de véhicules d’entreprise et spécialiste des solutions de mobilité durable en France, l’a accompagné dans ce projet, pour définir les besoins et le plan d’action comprenant le hub de mobilité installé à Métal 57 -  nouvelle implantation de BNP Paribas Real Estate - pour proposer à l’ensemble des collaborateurs des solutions de déplacement partagées.

 

Ce hub de mobilité, vitrine des solutions proposées par Arval, pourra être proposé plus largement aux clients de BNP Paribas Real Estate.

Lire la suite
sport courses solidaires à pieds
Prospective

BNP Paribas Real Estate engagé auprès du sport

Acteur engagé dans la ville, BNP Paribas Real Estate continue de s’investir au plus près des citoyens. Architecture & Patrimoine, Education & Culture, Environnement & Ville durable, Solidarité & Santé, Sport & Pratique sportive sont les axes de parrainages et mécénats choisis par l’entreprise.

Lire la suite
ESG
Data

BNP Paribas REIM dévoile l'avancée de sa feuille de route ESG

BNP Paribas REIM, la ligne de métier dédiée aux activités d’Investment Management de BNP Paribas Real Estate, dévoile son rapport ESG annuel. L’occasion de revenir sur les progrès de sa stratégie visant à continuellement intégrer les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance dans toutes ses activités, de la gestion de ses fonds à l’acquisition et au suivi des actifs qui les composent. 

Lire la suite