Dans ce nouveau numéro de Real Catch Up, le podcast de BNP Paribas Real Estate qui observe, analyse et décrypte le secteur de l’immobilier et la ville de demain, nous abordons le sujet de l’immobilier « vert » ou « durable ». Pourquoi acteurs privés comme publics des secteurs du bâtiment ont tout intérêt à investir dans l’immobilier durable ? Comment BNP Paribas Real Estate intègre cette composante névralgique au sein de ses projets immobiliers ? Quelles seraient les potentielles retombées positives pour la ville de demain ? Nehla Krir, Head of Sustainability, BNP Paribas Real Estate Investment Management (REIM), revient pour nous dans ce podcast sur cet enjeu on ne peut plus d’actualité.

L’immobilier durable pour viser la réduction de l’empreinte carbone

Les critères ESG au cœur des investissements immobiliers

 

Premier émetteur de CO2 avec 39 % des émissions mondiales[1], et représentant plus d’un tiers de la consommation d’énergie finale au niveau mondial[2], le secteur de l’immobilier est un acteur clé de la lutte contre le réchauffement climatique. Avec pour ligne de mire la neutralité carbone en 2050, fixée comme objectif par l’Accord de Paris en 2015 et le Plan climat du gouvernement en 2017, l’immobilier tend à se responsabiliser en devenant de plus en plus « vert » ou « durable ». Que recouvrent les concepts d’immobilier « vert » ou « durable » ?

L’immobilier durable est l’immobilier dans lequel nous prenons en compte des critères spécifiques, et non juste financiers mais aussi extra-financiers. Cela signifie que les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance sont évalués, surveillés, et nous essayons de toujours les améliorer. Donc nous parlons de la performance énergétique des bâtiments, le bien-être des utilisateurs dans l’immeuble, s’il y a des caractéristiques en lien avec la biodiversité. C’est comme cela que nous définissons l’immobilier durable aujourd’hui.

Nehla Krir
Nehal Krir
Head of Sustainability, BNP Paribas REIM

Au cœur de l’immobilier durable se trouvent les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), qui constituent généralement les trois piliers de l'analyse extra-financière, pris en compte dans la gestion socialement responsable des entreprises. « Aujourd’hui il ne s’agit plus seulement d’avoir des retours sur investissements rapide. Il est désormais absolument nécessaire d’intégrer les critères ESG où nous investissons. Notre conviction est que désormais l’ESG est conduit par 3 facteurs clefs. Tout d’abord, ce sont les convictions des Investment Managers, comme nous avec BNP Paribas REIM. Il y a ensuite la réglementation qui pousse et encourage tous ces aspects dans l’immeuble, que ce soit dans l’architecture mais sur le produit financier. Le troisième facteur clef repose sur les demandes des investisseurs », précise Nehla Krir. Et d’ajouter :

Donc aujourd’hui, les investisseurs sont vraiment à se concentrer sur les performances durables. Ils veulent systématiquement que l’Investment Manager intègre les critères ESG quand ils sélectionnent les immeubles, lorsqu’ils gèrent un actif et même lorsqu’ils vendent les biens. Donc, cela devient de plus en plus important, de plus en plus essentiel et maintenant nous essayons de démontrer quels sont impacts financiers positifs de ces critères. Nous savons qu’il y a un impact positif sur l’environnement quand nous réduisons les émissions de carbone, et maintenant nous essayons de démontrer quels sont les impacts financiers positifs pour les investisseurs. 

Nehla Krir
Nehal Krir
Head of Sustainability, BNP Paribas REIM

Quels peuvent être les impacts d’un immobilier vert sur la ville d’aujourd’hui et de demain ?

L’exemple de METAL 57

 

Pour Nehla Krir, l’ensemble des acteurs, privés comme publics, doivent dès à présent intégrer les critères ESG pour avoir un réel impact. Au-delà de la diminution de la pollution et des émissions de gaz à effet de serre (GES), les retombées positives de l’immobilier durable seraient alors nombreuses, telles qu’une transparence accrue ou un bien-être amélioré. « Cela a un coût d’intégration sur les bâtiments pour améliorer l’efficacité énergétique. Cela signifie de changer le système d’éclairage, le système de chauffage, le système de refroidissement… Cela a un coût pour améliorer la technique et réduire l’obsolescence des bâtiments », pondère toutefois Nehla Krir.

A l’instar de METAL 57, démonstrateur des savoir-faire de BNP Paribas Real Estate, qui a reçu de nombreuses certifications environnementales telles que BREEAM et HQE niveau exceptionnel, Nehla Krir souligne également que l’immobilier durable « a un impact en termes de revenus locatifs. On peut envisager une amélioration de 5 % des revenus locatifs et une réduction de 5 % des coûts opérationnels. Donc, il y a un investissement pour avoir un bâtiment très efficace mais certainement un impact sur la valeur potentielle que ce soit pour les loyers ou les charges des bâtiments. »

[1] Global Status Report for Buildings and Construction 2019 – Analysis - IEA
[2] International Energy Agency for the Global Alliance for Buildings and Construction 2019 Global Status Report

Vous en voulez plus ?

GARDEZ DE L'AVANCE

Lire nos autres actualités

réchauffement-climatique-immobilier
Territoires

Mieux comprendre le Décret Tertiaire

Dans un contexte de lutte contre le dérèglement climatique, de raréfaction des ressources, mais aussi de tensions géopolitiques et d’inflation galopante des prix de l’énergie, les enjeux de sobriété et d’efficacité énergétique sont plus que jamais d’actualité. Responsable de 43% de l’énergie finale totale consommée[1], tout en étant à l’origine de 30% des émissions de CO2 annuelles[2], le secteur de l’immobilier français – de la conception à l’utilisation en passant par la construction – est un acteur clé de la lutte contre le réchauffement climatique. Afin de réduire drastiquement notre consommation d’énergie et notre empreinte carbone, il est essentiel de rénover massivement le parc immobilier existant ancien, tout en optimisant son exploitation et son usage.

Lire la suite
les essentiels clamart
Territoires

Les Essentiels, un immeuble résidentiel haut standing au style Art Déco

Le secteur de l’immobilier fait aujourd’hui plus que jamais face à de nombreux défis sous les effets conjugués des mutations sociétales, technologiques, écologiques ou encore démographiques. L’heure est plus que jamais à la sobriété, notamment spatiales, et à une utilisation frugale de nos ressources.

Lire la suite
Ville durable
Prospective

Low Tech urbaine, une démarche au service d’une fabrique de la ville plus durable, vertueuse et responsable ?

Les méthodes les plus efficaces pour lutter efficacement contre le dérèglement climatique, s’adapter à la raréfaction des ressources, fabriquer les villes de demain ou encore optimiser la gestion des déchets, doivent-elles, et peuvent-elles, reposer inexorablement sur le progrès technologique, la high tech, les Intelligences Artificielles (IA) et les technologies « vertes » ?

Lire la suite