Le tissu urbain est une matière vivante, qui trouve sa cohérence dans le maillage des espaces publics et des ensembles bâtis, des temps de respiration et des moments d’intensité. A nous tous, acteurs privés, publics, associatifs, habitants de la Ville, d’en faire un lieu de ressources, toujours renouvelées.

Séverine Chapus
Séverine Chapus

Biographie

Année de naissance

1983

Nationalité

Française

Réseaux sociaux

Logo Linkedin

Parcours professionnel

Séverine Chapus débute sa carrière au sein de Bouygues Construction. Elle dirige ensuite les programmes d’investissements d’avenir consacrés à l’innovation urbaine au Secrétariat Général pour l'investissement (ex Commissariat Général des investissements). Par la suite, elle intègre Dassault Systèmes en tant que Vice-présidente Villes et Territoires pour développer une offre de gestion digitale des territoires. Egalement entrepreneur, Séverine Chapus cofonde l’entreprise Barges & Berges en 2016 et remporte l’appel à projets « Réinventer la Seine ».

Séverine Chapus rejoint BNP Paribas Real Estate en 2018 au poste de Head of Development Major Mixed-Use Projects. Elle intègre ainsi la gouvernance de l’activité Promotion de BNP Paribas Real Estate. Dans le cadre de ses fonctions, Séverine accompagne la transformation des usages afin de relever les défis des villes de demain.

Formation

Séverine Chapus est diplômée de HEC Paris.

Activités professionnelles

Séverine Chapus est auditrice de l’IHEDATE (Institut des hautes études d'aménagement des territoires) et est également membre de la Vigie Palladio.

Prises de parole

Séverine Chapus

La participation citoyenne : vers un renouveau urbain ?

Concertations, plateformes de contribution, budgets participatifs… la consultation et la participation citoyennes écrivent une nouvelle ère urbaine. Naturellement impliqué dans la transformation de son territoire, le citoyen doit légitimement être au cœur de la « fabrique » du projet urbain. En charge du développement de grands projets mixtes chez BNP Paribas Real Estate, je constate qu’une nouvelle gouvernance se dessine, intégrant l'idée d'un urbanisme négocié et d'un dialogue constant entre les porteurs de projets, les collectivités, les utilisateurs et les habitants. Aujourd’hui, dans un nombre heureusement croissant de projets, l’intelligence collective est enfin considérée comme un élément majeur de la transformation de la ville.

LIRE LA TRIBUNE